09ALGIERS1162: L’Algérie a autorisé des avions américains de reconnaissance EP-3 à survoler le territoire Algérien.

Publié: mai 7, 2011 par W dans Algérie, traduction de câbles
Tags:, , , , , , , , , , , ,

Le câble diplomatique 09ALGIERS1162, qui date de décembre 2009, révèle  que le gouvernement algérien a donné le feu vert aux avions de reconnaissance américains de type EP-3, à survoler la région du sud-ouest de l’Algérie (près de la wilaya de Tindouf) ainsi que la bande frontalière avec la Mauritanie et le Mali.

Le câble original en anglais est accessible ici

Numéro d’identification

Créé le Publié le Classification Origine
09ALGIERS1162 2009-12-30 16:04 2010-12-06 21:09 SECRET//NOFORN

Embassy Algiers

  1. VZCZCXYZ0000
  2. OO RUEHWEB
  3. DE RUEHAS #1162 3641633
  4. ZNY SSSSS ZZH
  5. O 301633Z DEC 09
  6. FM AMEMBASSY ALGIERS
  7. TO RUEHC/SECSTATE WASHDC IMMEDIATE 8283
  8. INFO RUEHBP/AMEMBASSY BAMAKO PRIORITY 1060
  9. RUEHNK/AMEMBASSY NOUAKCHOTT PRIORITY 6822
  10. RUEHRB/AMEMBASSY RABAT PRIORITY 2813
  11. RHMFISS/HQ USAFRICOM STUTTGART GE PRIORITY
  12. RUEKJCS/SECDEF WASHDC PRIORITY

CLASSE PAR : Le chef de mission adjoint (DCM) William Jordan; raisons 1.4 (b) et (d). (La lettre S en début des chapitres annonce des commentaires Secrets. Les lettres NF (NoForn) en début des chapitres annoncent qu’aucune personne non américaine n’est autorisée à lire le câble diplomatique, excepté quelques Britanniques et Australiens.).

avions de reconnaissance EP-3

avion de reconnaissance EP-3

Résumé.

¶ 1. (S / NF)   Le chef du bureau du conseil de sécurité (OSC) à livré le 29 Décembre au bureau des relations extérieures et la coopération du Ministère de la Défense algérien (DREC) une demande de permission de survol des avions de reconnaissance EP-3. Il n’y avait pas de réponse immédiate, mais le DREC a convoqué le chef d’OSC pour une réunion de suivi le 30 Décembre pour l’affirmer (1) qu’aucune décision n’a été possible avant la semaine prochaine et (2) que les demandes de survol exigent généralement un préavis de deux semaines avant qu’ils puissent être approuvés.

La mission des avions de reconnaissance EP-3.

¶ 2. (S / NF)   le 30 Décembre, le chef de mission adjoint (DCM) a eu un double suivi sur la demande de permission de survol des avions EP-3 avec Sabri Boukadoum, directeur général Amérique au ministère des Affaires étrangères algérien, le chef de mission adjoint (DCM) a souligné que la demande avait pour but (1) de surveiller des zones de la Mauritanie et le Mali où AQMI « Al Quaida du Maghreb Islamique » mènent ses opérations. (2), sans savoir ce que donnerait l’enquête, l’USG ne pouvait prendre aucun engagement à l’avance sur les données qu’il peut partager avec le gouvernement algérien (GOA), et (3) que cette demande doit être considérée comme un suivi de la récente visite du commandant de l’AFRICOM le général Ward et une démonstration sur la coopération de sécurité renforcée que nous voulons face à la menace d’AQMI dans la région du Sahel (trans-sahara). Il vous a expliqué que nous avions fait la même demande à d’autres gouvernements dans la région et nous sommes dans l’attente de leurs réponses.

Trajectoire de vol des EP-3.

¶ 3. (S / NF)   Boukadoum a demandé des informations sur la trajectoire de vol prévue des avions de reconnaissance EP-3 dans l’espace aérien algérien (DCM a confirmé que le départ de ces avions s’effectuent de la base aéronavale américaine de Rota, située dans le sud de l’Espagne pour survoler la région du sud-ouest algérien « près de Tindouf »), sur la question si l’avion chercherait à survoler la Mauritanie et le Mali dans la même mission (DCM a répondu que les missions seraient divisés entre ceux principalement survolant le Mali ou la Mauritanie, mais pas les deux), et si la collecte se produirait à l’intérieur de l’espace aérien algérien (DCM a réaffirmé que la collecte sur l’AQMI ne s’effectue pas en Algérie à moins que le gouvernement algérien (GOA) l’a demandé.

Réponse du gouvernement Algérien.

¶ 4. (S / NF)   Comme avec le bureau des relations extérieures et la coopération du Ministère de la Défense algérien (DREC), Boukadoum a indiqué que nous ne devrions pas attendre une réponse définitive avant la semaine prochaine, toutefois, il nous a confirmé de transmettre notre demande jusqu’à sa hiérarchie immédiatement. Boukadoum s’attend à ce que les plus hauts niveaux du gouvernement algérien (GOA) examineraient la demande.

Commentaire.

¶ 5. (S / NF)    Bien que les bureaux soient fermés pour la fête du nouvel an à partir du 30 Décembre, nos interlocuteurs savent comment atteindre les principales Point de Contact (POC) de l’Ambassade si cela s’avère nécessaire avant de rouvrir le dimanche, 3 janvier. Dans l’attente d’une réponse et compte tenu de la longue durée de deux semaines exigées par la DREC pour répondre à toute demande de survol, les planificateurs de cette mission devrait être prêt à fournir au moins un calendrier théorique pour les vols des avions de reconnaissance EP-3 en questions. Nous avons insisté sur le nombre des sorties  et le calendrier envisagé pour ces opérations, mais il ne faut pas s’attendre à recevoir une autorisation générale pour tous les survols. Avoir le maximum d’informations possible sur ces vols pour les partager avec le gouvernement algérien (GOA) devrait minimiser le besoin potentiel d’avoir une permission pour chaque vol avec 14 jours d’avance.

PEARCE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s