REVOLTE 17 janvier 2012 – les nouvelles

Publié: janvier 17, 2012 par gammarave dans actualité, médias, présentation
Tags:, , , , , ,

ENSEMBLE !!

POUR QUE TOUS,  NOUS AYONS LE DROIT A DES CONDITIONS DE VIES DIGNES.
N’HÉSITEZ PAS A REJOINDRE L’UN DE CES MOUVEMENT.
C’EST UNE PRESSION DE MASSE QUE NOUS DEVONS FAIRE !

Pendant que la france entière se mobilise contre le chômage et la précarité, Anonymous met hors ligne le site de pôle-emploi

PARIS :
Demande de renfort a clichy :

Pôle emploi occupé à Clichy Besoin d’aide URGENT maintenant !! faites tourner.
40 Boulevard Jean Jaurès
92110 Clichy
Métro mairie de Clichy

Contacts :

Greg 07 62 02 45 66
Xavier 06 64 18 34 21

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE :

Lille :
Petit compte-rendu (personnel) pour Lille, nous étions un peu plus d’une trentaine de personnes, avec le Collectif de ChômeurSEs et précaires de Lille, les IndignéEs de Lille, des individus…L’action a plutôt bien fonctionné dans le sens où beaucoup de discussions ont été établies face à des gens très réceptifs, dans la situation actuelle. Nous n’avons pu entrer dans l’agence pole emploi ciblée (bien que nous y sommes alléEs de manière dispersée) – celle du boulevard de la liberté – car celle-ci a été fermée une bonne demi heure avant que nous soyons sur les lieux. Nous n’avons donc pas pu échanger avec les salariéEs pôle emploi et occuper l’intérieur (sans bloquer le fonctionnement, ce n’était pas le but de l’action. Pôle emploi s’est bloqué tout seul…). Banderoles du collectif et des IndignéEs devant l’agence, diffusion des tracts, grosse quantité de thé qui faisait bien plaisir, échanges avec les usagerEs de passage. Contacts qui ont été établis, constats unanimes sur la nécessité d’agir collectivement (cas de radiations pour "un rien" notamment), en bloc, en rompant l’isolement. Des usagerEs très enthousiastes nous ont suivi ensuite à la CAF rue Brûle maison. Mêmes modalités (banderoles, discussions, tractages…), sauf que cette fois ci nous avons pu aussi tracter/discuter à l’intérieur. Les quelques policiers qui nous suivaient depuis 10H étaient toujours là mais la CAF n’a pas pris la décision de fermer et nous a laisser opérer sans soucis. Une bonne première initiative donc sur Lille, et certainement des suites prochainement, avec sans doute davantage de gens et structures (collectifs, assos etc) pour préparer cela. Le collectif tient sa réunion ce jeudi et donnera des suites également, notamment avec le concours de multiples contacts établis ce jour (plusieurs "cas" à signaler!). Merci au concours des individus venus à l’action et aux IndignéEs de Lille présents ce matin, dans une dimension unitaire qui faisait bien plaisir et stimulante pour la suite !
Bordeaux :

Compte rendu sur bordeaux rapide: Nous étions un cinquantaine, AC! Gironde,
Attac 33, Désobéissants, Mncp, CNT STP, Sud Ptt, Sud Educ, Solidaire pôle emploi, GU, Pg, Npa, EELV, Pcof 33, Pcf 33, a se mobiliser ce matin pour occuper Pôle Emploi de Bordeaux St jean. Nous n’avons pas pu rentrée dans le pôle emploi car nous avions les flics devant. Nous avons fait une conférence de presse place de la victoire et devant le Pôle emploi. Ensuite nous sommes allés devant la Direction Régionale Aquitaine de Pôle emploi ou une délégation de 5 personnes a été reçu et nous avons alors mis en avant les revendications du mouvement " occupons Pôle emploi le 17 janvier ….. ". A noté que nous avons eu une très bonne couverture presse …….. Par contre les flics nous ont suivi tout le long du parcours sans qu’on puisse s’en débarrasser. La répression et le sécuritaire sont les seules réponses du pouvoir à Bordeaux ………

Rennes :

Florie Noury
Occupation pôle emploi Rennes: Nous sommes entrain de nous concerter sur les revendications immédiates en 2 temps: des revendications à obtenir dés ce soir, et dans un second temps des revendications globales. Des ateliers seront mis en place pour se répartir certaines taches. D’ici une heure plus d’info. Il est encore temps de nous rejoindre!!!

Clermont-Ferrand

Tox V. Nilram

Notre action devant Pôle Emploi du Pré la Reine (Clermont-Ferrand) a bien fonctionné avec une participation significative des Indignés, la CGT, Chom’actif, le MNCP, la CNT-AIT, AC!, le PCF et de nombreux élus locaux. Tractage à l’extérieur comme à l’intérieur, discussions et prises de parole… pendant ce temps là, Anonymous a participé à sa manière :)

Djo Lyon

Occupy Clermont :
30 à 40 personnes pour occupons pôle emploi.
Nous n’avons pas pu rentrer dedans.

Djo Lyon

les gendarmes bloquent l’entrée !!!!
N’ayez crainte citoyens! La démocratie est bien gardée !

Lyon :

http://rebellyon.info/Le-17-janvier-occupation-de-Pole

Montpellier :

Jérôme Bardet

L’occupation (de Montpellier) est donc partie, après un RDV ce matin au MNCP (mouvement national des chomeurs et précaires), pour OCCUPER LE PÔLE-EMPLOI DE CELENEUVE. Ils devraient y rester jusqu’à obtention de leur réclamation. Vous pouvez les rejoindre là-bas.

Strasbourg

Peu de monde mais tentative d’occupation à Strasbourg.
La plupart des pôles emplois de la ville étaient gardés par des camions de CRS en nombre ( 5 camions de CRS par pôle emploi).
Impossible donc de pénétrer sur les lieux.
Reportage à 5 personnes tournées à plus de 100 m de l’entrée du pole emploi.
Interventions rapide de trois crs. ( Intervention filmée) puis dispersion.

 http://www.facebook.com/groups/337118202972973/

Toulouse :

la vidéo :

OCCUPONS LES AGENCES PÔLE EMPLOI par vswisher

http://www.facebook.com/groups/193832927378507/

Qu’en disent les médias  ????

I-télé : http://www.itele.fr/video/les-chomeurs-veulent-se-faire-entendre
Libération : http://www.liberation.fr/societe/06014704-il-y-de-plus-en-plus-de-demandeurs-d-emploi-et-de-mois-en-moins-de-moyens

Les Inrocks : http://www.lesinrocks.com/inrockstv/inrockstv-article/t/76130/date/2012-01-18/article/occupons-pole-emploi-investit-lagence-de-clichy/

Actuchômage : http://www.actuchomage.org/2012011818832/Mobilisations-luttes-et-solidarites/occupons-pole-emploi-bilan-dune-journee.html

La dépeche.fr : http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/18/1263074-les-agences-de-pole-emploi-investies-par-une-poignee-de-manifestants.html

metro france : http://www.metrofrance.com/paris/l-expresso-de-l-actu-parisienne-du-17-janvier/mlaq!mh9YvuOitNlY/

france info : http://www.franceinfo.fr/economie/menace-d-occupation-pole-emploi-poste-un-vigile-devant-chaque-agence-500735-2012-01-17

"A la veille du sommet social, des Indignés ou associations de chômeurs ont décidé d’occuper par surprise quelques agences Pôle Emploi. Un mouvement improvisé et désordonné. Pourtant, réponse immédiate : Pôle Emploi a dépêché un agent de sécurité devant chaque agence."

La prochaine fois on met le feu !!!!

 

TF1 : R-I-E-N ( prenez nous bien pour des cons, c’est sympas, c’est cool,on existe pas ? VA CHIER )

En cherchant bien une petite brève dans TF1 est apparue, dans un article justifiant le chômage et la précarité par la crise économique, autant dire qu’ils nous prennent pour des pigeons dans les gros titres.
"Plusieurs agences occupées

A la veille du sommet social organisé par l’Elysée, Pôle Emploi a dépêché un agent de sécurité devant chaque agence face à la menace d’occupation, plusieurs agences étant déjà occupées mardi par des Indignés et diverses organisations. "Dans la mesure où ils ne perturbent pas le travail, il n’y a pas de raison de les déloger", a-t-il ajouté. Depuis quelques jours, un appel à "occuper Pôle Emploi" a été lancé sur Internet par des associations de chômeurs, d’altermondialistes, d’intermittents et du mouvement des Indignés.– Ces mouvements ne sont cependant pas coordonnés et l’origine de l’appel reste inconnu. "Ces précautions sont disproportionnées car elles reposent sur des rumeurs" et les éventuels envahissements seraient avant tout "symboliques" et destinés à "dénoncer une situation", a commenté Thomas Domenech, syndicaliste CGT en Midi-Pyrénées."

Ou comment détourner des propos pour transformer l’acier en guimauve. Merci TF1

(EN COUR D’ACTUALISATION …)

Commentaires
  1. MamZelle Anarchie dit :

    Le sommet pour l’emploi qui se tient ce jour — 18 janvier 2012 — rassemble les élites politique, économique patronale et syndicale ; des personnes totalement déconnectées de la réalité. Nous sommes des citoyens lambdas, chômeur-euse-s ou non, qui pensent primordial d’engager la discussion sur le terrain, avec les plus concerné-e-s : les sans-emploi et les agents de Pôle Emploi.
    Le rendez-vous était fixé hier, 17 janvier à 11h Place du Peuple (feu Place Royale). Ce moment faisait écho à la mobilisation nationale du 17 janvier "Occupons Pôle Emploi". Nous y étions peu nombreux, mais bien motivé-e-s. Nous avions opté pour une introduction sous forme de vœux de Liberté, d’Egalité, de Solidarité. Nous voulions entre autres, engager le débat sur le non sens de la centralité du travail, dans une société qui produit de plus en plus, et ce malgré un taux de chômage galopant.
    Notre petit groupe a donc pris la direction de l’agence Sainte Thérèse en tramway dans une ambiance bon enfant. Nous pensions laisser derrière nous les CRS dépêchés à notre encontre sur la Place du Peuple. Quelle ne fut pas notre surprise quand deux fourgons ont traversé la ligne de tramway pour nous intercepter. Une troupe s’est hâtée de nous barrer l’accès à l’agence; un service dit public. Très vite quatre autres camions, deux voitures de police, et une troisième, banalisée, sont arrivés en renfort. Nous avons compté un rapport de 7 policiers pour un-e manifestant-e.
    Malgré quelques tentatives, il nous fut impossible de pénétrer dans l’agence et de mener à bien notre action. Le dispositif policier a totalement bloqué l’accès à l’antenne. N’ayant que faire du risque de radiation, les forces de l’ordre ont refoulé les sans emplois convoqués en entretien au même titre que nous.
    La direction de l’antenne n’a pas daigné engager le dialogue certainement par crainte de voir ses agents se rapprocher des chômeurs. Nous avons donc distribué les tracts à des chômeurs — refoulés eux aussi de l’agence — aux passants et à des automobilistes. Les témoignages de soutien furent nombreux, l’indignation générale face à ce déploiement de forces démesuré.
    Ne voyant pas d’issue à la situation, nous avons pris la route du retour, toujours en tramway. Deux agents en civil dans le wagon voisin, deux voitures — l’une siglée roulant sur les rails, l’autre banalisée sur la chaussée — nous escortaient. Il fut impossible de se défaire des deux agents en civil de tout l’après midi. En passant à pied devant l’antenne Pôle Emploi de Viarme (rue d’Erlon), nous avons pu constater la présence d’un dispositif policier. Plusieurs personnes nous ont fait état de leur omniprésence ce jour dans les rues de Nantes.
    Plutôt que de chercher les causes d’un mécontentement bilatéral — chômeurs et agents de Pôle Emploi — par le dialogue et le respect, l’administration a réagi en fermant sa porte, preuve du mépris le plus total à l’égard de son public. Monsieur Daubigny, Préfet de Région, n’aura pas lésiné sur les moyens pour avorter un mouvement social dont nul ne peut nier la légitimité. En prétextant la notion très floue de "risque de trouble à l’ordre public", et des "des peurs de dégradation", l’Etat et ses réactions policières à géométrie variables portent des atteintes manifestes à nos libertés.
    Ces faits renforcent la légitimité de nos actions citoyennes, et accroit notre motivation à résister et dénoncer les injustices, les inégalités et les manquements démocratiques que nous subissons tous quotidiennement.
    Nous dénonçons la recrudescence du contrôle, qu’il s’agisse de celui de Pôle Emploi à l’encontre des usagers, ou de celui des forces de l’ordre qui étouffent nos libertés. Nous réprouvons les procédés violents et inégalitaires auxquels ont recours les institutions pour nous faire accepter l’inacceptable (radiations, délation, fichageS, coercition policière…).
    Pas de Paix sociale sans Justice sociale

  2. Morgan dit :

    Nancy:

    2012 : Austérité, chômage, précarité, pauvreté…

    C’est pas dans les urnes que ça se passe…

    Agir plutôt que subir !

    Militants de La C.R.I.S.E à Nancy, de la C.G.T Pôle Emploi, éducateurs de « Vivre dans la ville » (qui ont suspendu leur grève depuis hier) en mobilisation continue, individus, nous sommes retrouvé e s dans le froid Lorrain, dès 9h. Après un café prit sur le pouce sur le parking (merci aux militant-e-s de la C.G.T Pôle Emploi), le « cortège » se met en route pour l’agence Pôle Emploi Majorelle de Nancy talonné par l’oreille du ministère de l’intérieur.

    Etape numéro 1 : Pôle Emploi Majorelle à Nancy brûle-t-il ?

    Avisés par le « chien » nous savons qu’une réunion « proposée » à des chômeurs pour faire la pub des boites d’intérim se tient là dès 9h. Pôle Emploi, se fait V.R.P de l’intérim…
    Nous investissons les lieux. Le Directeur de l’agence nous intime de sortir afin, dit-il de ne pas perturber le « travail » ( ???) « qu’il est drôle… ». Peu de chômeurs dans l’agence, si ce n’est pour des inscriptions. Nous l’interpellons quant aux radiations, à l’accueil unique, les contrôles d’identité… Silence radio, si ce n’est j’applique les directives… Ha ? Dans l’histoire aussi de « bons » serviteurs zélés appliquaient les directives….
    Quand nous le questionnons sur la fameuse réunion promotionnelle des boites d’intérim, super menteur nous dit ne pas être au courant. Des salles de réunions existent à l’étage. Pendant que la majorité reste en bas, deux se présentent à l’interphone du sas d’accès à l’étage prétextant être en retard pour la réunion intérim. La porte s’ouvre, plusieurs s’y engouffrent, montent à l’étage mais déjà la porte d’accès avec digicode est verrouillée. Nous investissons les étages et escaliers avec bruits… La réunion, a bien lieu à l’étage…

    Y’ a le feu à Pôle Emploi ? Qu’est-il arrivé ? L’alarme incendie se déclenche… Pas de panique à bord… La réactivité du Directeur est plutôt lente alors que pour les radiations… les résultats… Ce que ne vont pas se gêner de relever les salarié-e-s Pôle Emploi de la C.G.T Pôle Emploi présents….
    Enfin se décide-t-il à faire évacuer tous les locaux, non sans faire sortir les participants à la fameuse réunion bidon, par une porte dérobée afin qu’ils ne nous rencontrent pas…Des fois que… Problème, alors que dehors nous interpellons, et discutons avec les chômeurs tous sortis, nous constatons que des personnes du personnel Pôle Emploi sont encore à l’étage ??? Dans le cas d’un incendie ça donne quoi ??? Pas de doute à Pôle Emploi nous sommes en danger, nous et le personnel…. C’est chaud… !

    Etape n°2 : Cafards cafardés à la C.A.F pour aller soutenir les salarié-e-s en grève suite aux licenciements de 3 agents.

    Sous l’œil d’une caméra de France 3 Lorraine nous arrivons à la C.A.F de Nancy. La veille nous sommes déjà intervenus.
    Nous franchissons les grilles pour investir la cour où nous déployons banderole et panneaux.
    L’accueil au public est fermé à l’étonnement des usagers… Les salarié-e-s en grève occupent le C.E où se trouve la directrice. Sous les fenêtres nous interpellons. Des grévistes viennent nous voir. Nous tentons de pénétrer par l’entrée du personnel, en vain.
    Nous expliquons aux usagers la raison de la fermeture alors que plusieurs agacés ont des rendez-vous et des urgences.
    Arrivent des fourgons desquels descendent les forces « d’insécurité » nationale, harnachés à la « robocop », sulfateuse anti cafards à la main qui prennent position devant la porte d’accueil de la C.A.F. En principe les services devaient rouvrir à 11h.
    Certaines agitations nous font craindre qu’ils ne veuillent déloger les grévistes. Nous sommes vigilants. De nouveaux épouvantails en bleu arrivent. Nous appelons des renforts.
    Nous apprenons, que ce déploiement est bien pour nous. Voir ci-dessous l’extrait de l’Est Républicain de ce jour auquel nous allons répondre :

    « La directrice de la CAF 54, Viviane Chevalier, se défend d’avoir demandé l’intervention des forces de l’ordre. « Les CRS ne sont pas intervenus dans le cadre du conflit social, mais pour empêcher les membres d’un collectif baptisé CRISE de pénétrer dans nos locaux ».
    L’Est Républicain.
    Meurthe-et-Moselle | Les CRS interviennent à la CAF – L’Est Républicain Du 18 janvier 2012

    De plus la Direction cherche à nous mettre à dos les usagers à qui l’on dit que ce sera fermé et que les forces du désordre resteront jusqu’à ce que nous partions. Discussion avec les usagers, la situation se retourne. Nous apprenons que la Directrice de par notre présence s’est dite être en insécurité ( ???). Hé ! L’insécurité « sociale » elle est où ?

    Un bruit, une effervescence, se sont les salarié-es qui en nombre nous rejoignent : « Titulaires/allocataires solidaires ! » Le slogan est repris par toutes et tous y compris les usagers. Les salariés se disent abasourdis d’un tel déploiement. Puis c’est « Direction/démission ! Direction/RSA ! » .
    Un représentant des salariés prend la parole pour nous faire part de la situation toujours en satu quo. A notre tour, nous exprimons notre solidarité avec leur mouvement, donnons notre certitude que nous ne lâcherons pas (d’ailleurs nous le chantons…) et insistons sur l’impérative convergence qui doit se développer entre usagers et salariés. Nous ne manquons pas de dire aux forces du désordre que s’ils évacuaient la direction le problème serait alors réglé. Dans la cour, alors que les portes de la C.A.F sont toujours fermées, nous amenons les usagers vers le personnel pour qu’ils regardent les urgences des dossiers.

    Pas de doute, ce n’est qu’un début… Que Madame Chevalier sache que nous reviendrons… Nous sommes déterminés à entretenir et à développer la convergence entre usagers et salariés… Ce qui se concrétise puisqu’un des représentants de l‘inter syndicale de la C.A.F nous a appelé aujourd’hui dans la perspective d’une mobilisation d’envergure, le lundi 23 janvier prochain sur laquelle ils souhaitent que nous soyons présents.

    Enfin ! Repos avec un apéro et un pique-nique « frais » solidaire au pied des bureaux de la Direction Régionale Pôle Emploi que nous visiterons ce vendredi, 20 janvier après-midi…

    Etape n° 3 remise à jeudi après-midi :

    Nous avions prévu d’aller présenter nos vœux à une élue parlementaire U.M.P Madame Rosso – Debord choisie pour ses propos relevés sur le site U.M.P en suite de la publication des derniers chiffres du chômage. Pour aperçu… :
    « D’abord, notre action depuis le début de l’année, avec les entrées en formation, les contrats aidés et la nouvelle approche territoriale de la politique de l’emploi nous a permis d’éviter une véritable explosion du chômage. »
    Alors que l’identité de notre cible n’était pas révélée, Madame Rosso Debord nous a appelé lundi en début d’après-midi pour nous informer par « politesse » de son absence ce mardi 17 et qu’il était donc inutile d’aller occuper sa permanence…
    Néanmoins, elle nous « convie » à la rencontrer sur sa permanence ce jeudi à 15h15… Nous y serons….
    Valérie Rosso Debord

    Bouge-toi le cul, rejoins-nous !

    Pour soutenir la C.R.I.S.E, chèque à l’ordre de La C.R.I.S.E/A.C.D.C

    "La C.R.I.S.E." 76 rue de la Hache, 54000 Nancy (près du Marché central)
    Tel mobile : 06 59 82 73 67
    Page facebook : « la C.R.I.S.E. c’est à Nancy »
    Permanences : tous les jeudis après-midi de 15h à 19h (à faire connaître).
    A.G./réunions/auto formations : le mardi à 20h (et + selon actualité)

  3. Matricule dit :

    Le communiqué des occupants du Pôle de Clichy, virrés par des pliciers trois fois plus nobreux qu’eux se termine par "Afin de commencer à résorber le déficit public, nous suggérons aux préfectures de procéder désormais aux expulsions au moyen du 39 49, cette plateforme téléphonique de Pôle emploi".

    Il est titré : Occupations de Pôle emploi : Quand est-ce qu’on remet ça ?
    http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5991

    Celui de Rennes
    http://www.cip-idf.org/article.php3?id_article=5992

  4. Matricule dit :

    Occupons Pôle emploi, on continue !
    Bientôt des nouvelles de la région parisienne…

    Hier c’était à la CAFde Lille

    Aujourd’hui, c’est à Rennes Voir le blog du MCPL

    11h : Le Pôle Emploi Rennes, 7 Route de Vezin est actuellement occupé, c’est la direction territoraile,
    assemblée générale en cours. Besoin de monde, maintenant !!

    Vous êtes invités à rejoindre l’action.

    Faites passer le mot aux intéressés !

    17h : Rdv à Caen ce 25 janvier :

    Pôle Emploi doit être au service des chômeurs, des intermittents et des précaires !

    ACTUALISÉ AU FUR ET À MESURE
    des infos qui nous parviendront des ACTIONS en cours :
    cet article

    Dans camarades, il y a trois fois a.
    Et leur barbare concurrence ne nous l’enlèvera pas.
    Ni honte, ni dette, ni culpabilité, s’organiser !

    Self Help des partageux : Il y a 300 000 visites domiciliaires de la CAF par an.
    Merci de diffuser ce qui suit à tous les allocataires CAF de votre connaissance.
    Il nous faut inventer de nouvelles formes de lutte et de solidarité.
    Les CAFards de Montreuil (cafardsdemontreuil@riseup.net ) ont réalisé un guide pratique pour faire face aux contrôles domiciliaires de la CAF.
    Ce guide donne des billes pour se débrouiller face aux contrôleurs et invite à ne pas le faire seul, isolé, mais collectivement. Il se trouve là

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s