Communiqué de presse Wikileaks : Syria Files

Publié: juillet 5, 2012 par W dans actualité
Tags:, , ,

Aujourd’hui, jeudi 5 juillet 2012, Wikileaks a entamé la publication des Syria Files (les Papiers Syriens) : plus de deux millions d’emails de figures politiques syriennes, ministres et sociétés, datés d’août 2006 à mars 2012.

Ce volume de données impressionnant provient de 680 entités ou noms de domaines basés en Syrie, y compris celui du Ministère des Affaires Présidentielles, des Affaires Étrangères, des Finances, de l’Information, du Transport et de la Culture.

Dans les deux prochain mois, des histoires fracassantes issues de ces fichiers apparaîtrons sur WikiLeaks (international), Al Akhbar (Liban), Al Masry Al Youm (Égypte), ARD (Allemagne), Associated Press (USA), L’Espresso (Italie), Owni (France) et Publico.es (Espagne). D’autres partenaires media seront annoncés lorsqu’ils publieront leurs découvertes.

« Ces informations sont embarrassantes pour le gouvernement syrien, mais aussi pour ses opposants. Elles nous permettent non seulement d’être critique vis à vis des deux parties en présence, mais aussi de comprendre leurs intérêts, actions et stratégies. C’est seulement à travers la pleine compréhension de ce conflit que l’on pourra espérer y mettre fin » précise Julian Assange, fondateur de Wikileaks

En ce moment même, la Syrie est déchirée par une guerre civile intense qui a provoqué la mort de 6 000 à 15 000 personnes ces 18 derniers mois. Les « Papiers Syriens » éclairent d’un jour nouveau le travail du gouvernement et de l’économie syrienne, mais il révèlent aussi comment l’Occident et les sociétés occidentales disent une chose et en font une autre.

Les informations contenues dans ces documents vont des correspondances personnelles des chefs de file du parti Baas, jusqu’aux transactions financières effectuées par les ministres syriens vers d’autres nations.

La base de données totalise 2 434 899 emails émis depuis 680 domaines. Il y a 678 752 expéditeurs différents ainsi que 1 082 447 destinataires. Les langues utilisées sont assez diverses, avec environ 400 000 emails en arabe et 68 000 en russe. Le nombre de documents est huit fois plus important que dans le cas du « Cablegate », et contient cent fois plus de données brutes. Environ 42 000 emails étaient infectés par des virus ou des chevaux de Troie. Pour analyser un tel volume de données, WikiLeaks a créé un logiciel générique de datamining politique, multilingue, capable de prendre en charge des volumes d’information aussi important que ceux des Papiers Syriens.

Face à de tels volumes d’information, il est impossible de vérifier chaque email un par un; cependant, Wikileaks et ses partenaires ont vérifié chacune des premières nouvelles qui sont sorties. Nous sommes statistiquement confiants que la vaste majorité de ces données sont ce qu’elles prétendent être.

Nous souhaitons enfin remercier nos sources, notre équipe technique, nos donateurs et nos défenseurs sans qui cette contribution aux archives de l’histoire n’aurait pas pu être possible. https://wlfriends.org/

Pour plus d’information sur les Papiers Syriens (Syria Files), rendez-vous à l’adresse http://wikileaks.org/syria-files/re…
Pour toute requête de partenariat média, cliquez sur http://wikileaks.org/Press

Le communiqué en français du site Wikileaks.

Le communiqué en anglais du site Wikileaks.

Et ici pour consulter les publication "Syria Files".

Commentaires
  1. marie brune dit :

    merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s