Articles Tagués ‘La Tribune des lecteurs’

Mohamed Kadri, reporter photographe au quotidien Waqt El Djazair, a fait l’objet, ce dimanche 18 mars, d’une agression « sauvage » perpétrée par des agents de police alors qu’il couvrait une manifestation organisée aujourd’hui au centre d’Alger par des retraités de l’Armée victimes de la lutte anti-terroriste.

caricature prise sur le site la revolucionvive.org.ve

caricature prise sur le site la revolucionvive.org.ve

Le syndicat national des journalistes (SNJ) a indiqué dans un communiqué rendu publique aujourd’hui que le reporter photographe a subi une agression physique et s’est vu dessaisi de son matériel de travail.

Selon le même communiqué, le syndicat national des journalistes interpelle publiquement les plus hautes autorités du pays, le directeur général de la Sûreté nationale, le ministre de l’Intérieur, en particulier pour prononcer des sanctions exemplaires à l’encontre des agresseurs, le communiqué a ajouté que le syndicat (SNJ) a décidé de se constituer spontanément partie civile dans cette affaire qui sera portée devant la justice.

Les forces de police ont aussi sauvagement réprimé la manifestation organisée par une quarantaine des militaires blessés durant la période du terrorisme devant l’Assemblé populaire nationale (APN), selon le journal Elwatan, plusieurs manifestants ont été arrêtés, tabassés et transportés vers le commissariat de Ben Aknoun.

Manifestation des militaires blessés pendant la période du terrorisme à Alger Source Elwatan

Manifestation des militaires blessés pendant la période du terrorisme à Alger Source Elwatan

Le communiqué du syndicat national des journalistes.

Mohamed Kadri, reporter photographe au quotidien Wakt El Djazair a fait l’objet, ce dimanche 18 Mars 2012 d’une agression sauvage _ Il est difficile de trouver un autre qualificatif _ perpétrée par des policiers zélés,  alors qu’il assurait la couverture d’une manifestation publique organisée par des retraités de l’Armée, au cœur d’Alger.

Notre confrère subira en effet une agression physique et se verra dessaisi de son matériel de travail par des agents indignes de l’uniforme qu’ils portent.

Particulièrement scandalisé par ce grave dépassement, encore un autre, à l’encontre de la corporation journalistique, le Syndicat national des journalistes interpelle publiquement les plus hautes autorités du pays, le Directeur général de la sûreté nationale,  le ministre de l’Intérieur, en particulier pour prononcer des sanctions exemplaires à l’encontre des agresseurs. Ceux de ce 18 mars déjà, mais pas seulement.

Le Syndicat engage la responsabilité des pouvoirs publics dans la protection et la préservation de l’intégrité physique et morale des femmes et hommes de la presse dans l’accomplissement de leur travail.

Il va sans dire que le Syndicat qui assure Mohamed Kadri ainsi que l’ensemble de nos confrères d’El Wakt de son entière solidarité, se constitue spontanément partie civile dans cette affaire qui sera portée devant la Justice.

P/ le syndicat national des journalistes Le Secrétaire général Kamel Amarni.

Mise à jour : 20-03-2012:

-

Vingt quatre heures après l’agression sauvage du photographe Mohamed Kadri , la journaliste Hanane Driss du quotidien « La Tribune des lecteurs » a fait elle aussi l’objet d’une agression brutale commise par un policier alors qu’elle était en train de couvrir une manifestation devant l’Assemblée populaire nationale (APN) au centre d’Alger.

Le syndicat national des journalistes algériens a condamné l’aspect répétitif de ces graves dérapages à l’encontre des femmes et hommes de la presse, le SNG exige dans un communiqué rendu publique aujourd’hui la prise des mesures immédiates et effectives et des sanctions exemplaires à l’encontre des agresseurs qu’il qualifie de tristes individus indignes de l’uniforme qu’ils portent.