Pourquoi l’Algérie est contre l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Lybie?

Publié: mars 18, 2011 par W dans L'actualité
Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Dés le début des révolutions dans le monde arabe, la voix de la diplomatie Algérienne s’est éteinte, le pouvoir Algérien n’a apporté aucun soutien clair aux révoltes et il a même tout fait pour empêcher des manifestations populaires de soutien à ces révoltes dans le pays (on cite une manifestation soutenant la révolution égyptienne fortement réprimée par la police le 11 Février 2011 à Alger), mais la position algérienne au sein de la Ligue arabe concernant l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus du pays -frère et voisin- la Lybie pour protéger les civils contre les bombardements des milices du colonel El Kadhafi a choqué l’opinion nationale.

L’Algérie n’a pas accepté l’idée de création d’une zone d’exclusion aérienne en Libye, a indiqué ce samedi 12 mars un diplomate participant à la réunion de la Ligue arabe au Caire. « La décision de la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne a été acceptée par les ministres arabes à l’exception de ceux d’Algérie et de Syrie », a-t-il dit sous couvert d’anonymat à l’AFP. Cette position est venue renforcer des doutes sur le soutien du pouvoir Algérien au colonel El Kadhafi.

En plus de cette position décevante, l’Algérie été accusée d’avoir transporté des mercenaires en Lybie par plusieurs opposant lybiens, certains sites électroniques et plusieurs chaines de télévision satellitaires comme Aljazeera, Alarabia et BBC arabic.


Des diplomates libyens à l’étranger ont également évoqué la présence d’avions Algériens et certains ont parlé de présence de mercenaires venus d’Algérie pour prêter main forte aux troupe d’El Kadhafi.


Un pilote Libyen a même confirmé à la chaine BBC arabic dans un entretien téléphonique qu’il a des documents officiels qui illustrent l’utilisation d’avions civils et militaires Algériens pour transporter des mercenaires.

De sa part, l’Algérie a démenti officiellement, l’utilisation d’avions militaires algériens pour le transport de mercenaires en Libye, « Le ministère des Affaires étrangères dément, de la manière la plus catégorique, les allégations mensongères colportées par certains sites électroniques ainsi que par certaines chaînes de télévision satellitaires sur une prétendue utilisation d’avions militaires algériens pour transporter des mercenaires en Libye », précise un communiqué du ministère des Affaires étrangères.


Ces soupçons envers l’Algérie se trouvent renforcés par l’attitude d’Alger à l’égard des événements en Libye. Alger n’a pas condamné le massacre des populations libyennes par les troupes d’El Kadhafi. Pire : selon l’agence officielle libyenne, le président Bouteflika a appelé son homologue Lybien pour lui affirmer son soutien. La présidence algérienne n’a pas fait état de cette communication téléphonique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s