Bahreïn: les hôpitaux servent d' »appât » pour détenir les manifestants

Publié: avril 7, 2011 par nedevo dans L'actualité
Tags:, , , , , , ,

L’ONG Médecins sans frontières (MSF) a averti jeudi que les hôpitaux au Bahreïn sont utilisés par les forces de sécurité comme « appât » pour arrêter et maltraiter les opposants qui manifestent pour demander des réformes politiques.

« Les établissements de santé sont utilisés comme appât pour identifier et arrêter » les manifestants blessés qui viennent demander des soins, a déclaré la coordinatrice des médecins chez MSF, Latifa Ayada, citée dans un communiqué.

En proie ces dernières semaines à des mouvements de contestation populaire sans précédent, le Bahreïn a réprimé ces manifestations dans la violence.

« Les blessures, notamment celles infligées par des armes de la police et de militaires, permettent (aux forces de sécurité, ndlr) d’identifier les personnes à arrêter », a expliqué Mme Ayada.

L’ONU avait déjà dénoncé la prise d’assaut des hôpitaux et des centres médicaux par les forces de l’ordre à Bahreïn.

Selon les témoignages recueillis par MSF à l’hôpital public de Salamaniya, le plus grand hôpital de la capitale de Manama, les forces de sécurité battent les blessés.

L’un d’eux a ainsi raconté qu’il se trouvait dans cet hôpital et avait été frappé sur une plaie causée par une balle en caoutchouc.

Les centres de santé sont devenus des « lieux de peur », dénonce MSF, qui indique que les blessés préfèrent rester chez eux où ils reçoivent des soins de l’ONG.

MSF indique également avoir proposé aux autorités bahreïnies de mettre en place une aide médicale d’urgence.

« Malheureusement, MSF n’a pas été en mesure d’obtenir la garantie que les patients ne seraient pas visés », écrit l’organisation, qui demande aux forces de sécurité de quitter les hôpitaux et aux manifestants de ne pas utiliser les centres de soins comme point de ralliement.

Le Bahreïn est en proie à une contestation conduite par la majorité chiite de la population de ce petit royaume arabe du Golfe, dirigé par la dynastie sunnite des Al-Khalifa.

 

commentaires
  1. […] Bahreïn: les hôpitaux servent d’ »appât » pour détenir les mani… […]

  2. […] avions déjà évoqué l’assaut des hôpitaux et l’arrestation des opposants blessés (voir l’article les hôpitaux servent d’appât pour détenir les manifestants). Plusieurs médecins avaient été tabassés pour avoir soigné des […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s