Bac + 12 ans d’études à la faculté de médecine = Insultes, humiliations et coups de matraque.

Publié: juillet 5, 2011 par W dans actualité
Tags:, , , , , , , , ,

Le sit-in décidé par le Collectif autonome des médecins résidents algériens « CAMRA » ce lundi 04 juillet devant le siège de la présidence à El Mouradia, hauteur d’Alger a été durement empêché par les services de sécurité, ces derniers ont entamé des séries d’arrestations musclées au niveau des barrages de police dressés sur les principaux accès de la ville d’Alger parmi les résidents en provenance d’Oran, Setif et de Tizi-Ouzou.

Capture d'ecran d'une partie de PV de réunion natinal des médecin résident - Blida 02/07/2011

Capture d'ecran d'une partie du PV de réunion natinal des médecin résident - Blida 02/07/2011

Selon Dr Toufik Illès, délégué au Collectif « CAMRA », au moins120 médecins résidents ont été arrêtés par la police puis relâchés ce lundi dans plusieurs endroits de la capitale, le docteur qui été choqué par la brutalité de la police envers les médecins résidents a confié au journaliste d’El watan que certains résidents ont été arrêtés lorsque des policiers ont trouvé des blouses blanches dans leurs véhicules, il a ajouté « les médecins résidents, arrêtés par les forces de l’ordre, ont été violemment embarqués dans des fourgons. Mêmes les femmes ont été traitées comme des voleurs" ! "Et après leur passage dans les commissariats, ils ont été à nouveau entraînés dans les camions de police. A la fin, ils ont été déposés à la gare routière de Kharrouba ! ».   

Sit-in empeché par la police 04/07/2011

Sit-in empeché par la police 04/07/2011

Une partie des résident ont pu se regrouper devant l’hôtel El Djazaïr « Ex Saint George », ils étaient pas si nombreux, seulement des dizaines, mais ils étaient déterminés d’entamer une marche vers le siège de la présidence pour interpeller le Président de la République sur leur situation qui dure depuis plus de 100 jours et la légitimité de leurs revendications, tentative rapidement réprimée par les forces anti émeutes déployés en masse sur les lieux, et face à ce blocus, les médecins résident ont préféré de marcher vers le CHU Mustapha Bacha pour tenir un rassemblement.

Commentaires
  1. dr amel dit :

    matraque bastonnade voilà comment un medecin est traité et humilié en algerie pourquoi pour un sit in pacifique la veille de la fete de la jeunesse et de l’independance….. a noter le silence profond des ainés…. santé critique de la santé en algerie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s