Articles Tagués ‘4 mars’

Plusieurs évènements facebook appellent à une manifestation le 4 mars. Alors que la Tunisie et l’Egypte ont vu leurs dirigeants renversés et que la Libye est en pleine guerre civile, les milieux d’opposition algériens s’organisent sur le net. Un jeune algérien sur facebook déclare:
chaque jour…chaque heure…chaque seconde…des personnes créent des dixaines pages sur fb se consideré comme des petits partis politiques on dis ça à wld 9ablia (elkelb) et à ouyehia (elhayawan) Parce que le pouvoir se recule vers le ba…s tous les jours et refuse l’ouverture…pas des nouveaus partis pas d’autorisation de manifester ni l’ouveture de secteur de médias…et les conséquences sont innombrables…nos hopitaux les mauvaise dans le monde nos universitès les mauvaise de monde je vais sortir je vais pas casser je vais pas bruler puisque la situation est terrible pour moi c lui (boutf)avec les gènèraux les criminelles qui sont respensable en as les mèmè situation que les tunisien et les egyptiens pourquoi ils ont sortis et nous le contraire…dernier mot …vive facebook( Mark Zuckerberg) car grace à lui nous peuvent exprimer nos pnt de vue librement…et casse ouyahya casse wld 9ablia et tous les generaux ainsi que tous les personnes qui présentent le pouvoir… [orthographe restitué tel quel]
Parmi les mots d’ordre, on retrouve principalement la libéralisation politique du régime et fin de la répression, la hogra comme disent les Algériens ainsi des revendications économiques et sociales en particulier vis à vis des jeunes qui représentent 70% de la population algérienne et qui sont très touchés par le chômage. Selon l‘OCDE, le taux de chômage des jeunes algériens étaient de 31% en 2005.
C’est sur cet aspect économique et social que le mouvement de la jeunesse algérienne a insisté dans le descriptif de la manifestation qu’elle organise le 4 mars:
logo jeunesse algérienne 4 mars

logo de la manifestation du 4 mars organisée par le mouvement de la jeunesse algérienne

75% de la population algérienne est composée de jeunes et moins jeunes mais malheureusement aucun parti ne représente cette catégorie d’âge et encore ya même pas un ministre ou un député qui a moins de 40 ans !! Comment voulez vous que le gouvernement algériens puisse nous comprendre !! Alor qu’ils n’ont pas la même mentalité et les mêmes idées que nous !!Ce que je propose c’est de faire naitre un mouvement composée de vrais jeu……nes algérien qui représente la jeunesse algérienne pour qu’elle reprend ses droits , dites moi quelle la catégorie la plus touchée par les problèmes sociaux ? Sans doute vous allez me répondre que c’est les jeunes (chômage, crise de logement, les millions de jeunes qui veulent se marier et que n’ont pas les moyens en ajoutant les centaines de haraga et de suicide chaque année), croyiez moi comme le proverbe algérien : (mayhas bel djmra ghir li kwatou), ouyahia ou un autre ministre ne peux pas nous comprendre car il vi pas ce que on vi chaque jour ou bien la période dont il a passé sa jeunesse n’est pas équivalente a la notre en sur constances , donc il faut qu’en impose nos idées et cela par notre mouvement , Alor je propose qu’on fera un rassemblement et cela pour récolté des milliers de signatures afin que le gouvernement algérien officialise notre mouvement et aussi pour nous entendre en écoutant les idées et les suppositions de chaque un d’entre nous . N’oubliez pas de donnez votre avis et vos commentaires,
Merci.
D’autres prennent une coloration plus politique et insiste sur une volonté radicale de changer de régime comme la « Mega marche pacifique à Alger le 4 mars« :
Soyons tous unis ce 04 mars 2011, main dans la main pour former une grandiose force qui nous portera au changement et surtout pour réécrire l’histoire de ce pays avec des mots en or,tous pour dire « NON A CE SYSTEME AUTORITAIRE DE 1962 ».
ca sera la révolution des jeunes algériens avant tout, armés de leurs faux espoirs de jadis ,conduits par les élites autonomes au monde de la démocratie et de l’idéal.
Mais soyons auto organisés,civilises ,il ne faut pas donner l’occasion a autrui (eux) de nous coller l’étiquette de « casseurs » car c’est pas le but chers frères et soeurs,on tombera jamais dans leurs traditionnel jeu. »Soyons Nombreux,Soyons Unis ,Soyons Fort » 

logo journée neqqi bladek

image de l'évènement de la journée "neqqi bladek" ( ce qui veut dire "nettoie ton pays") qui aura lieu le 15 avril pour collecter les ordures dans les villes algériennes. Cet évènement est un exemple du renouveau civique qui s'organise sur facebook

Mais l’on peut aussi s’interroger sur l’efficacité de ce genre d’organisations. Par le passé, plusieurs évènements facebook ont échoué comme la journée de la colère syrienne qui n’avait pas suscité de rassemblement à Damas en janvier. Les réseaux sociaux sont un support et l’organisation d’évènements ne remplace pas le travail de terrain et l’organisation d’un argumentaire. Certains groupes comme Agir pour l’Avenir essaient justement de passer le cap du virtuel à la réalité par des actions de fond en préparant  des argumentaires, des tracts ou en promouvant des évènements concrets comme la journée Neqqi Bladek, née du groupe facebook algérie-débat, pour ramasser les déchets dans les villes algériennes souvent loin de disposer d’un ramassage efficace des ordures.
L’intérêt de ces journées d’action est double car elles constituent des actes civiques qui permettent de donner un bonne image à l’opinion et de contourner les interdictions de rassemblement. Agir pour l’Avenir espère ainsi obtenir une certaine médiatisation en Algérie mais aussi à l’étranger. Un manifeste est disponible en trois langues et un cahier des charges très précis sur les objectifs et les modalités d’action a été rédigé. Agir pour l’Avenir se donne principalement pour objectif d’éveiller la conscience civique des Algériens par la sensibilisation et l’organisation d’actions concrètes comme la journée neqqi bladek. Agir pour l’Avenir doit maintenant œuvrer à la réalisation de ses actions et des objectifs qu’elle s’est fixée. Comme en Tunisie et en Egypte, les jeunes Algériens ont découvert dans facebook un formidable outil pour s’organiser et dialoguer. Cependant, facebook reste un support et le cyber-activisme ne remplace pas l’action de terrain, il n’en est qu’un support.
un logo du groupe facebook Agir pour l'Avenir

un logo du groupe facebook Agir pour l'Avenir