Articles Tagués ‘Benghazi’

La situation se détériore en Libye et c’est pourquoi il est important de se mobiliser face à un massacre d’une telle ampleur. Les mercenaires tchadiens de Kadhafi essaient de mettre fin au mouvement de contestation dans l’Est par une répression très violente. Des rangs de l’armée sous-équipée et annihilée par des décennies d’embargo ainsi que de la police auraient rejoint les opposants, dans certaines villes à l’Est notamment. Le régime se maintient essentiellement grâce aux brigades spéciales, aux « comités révolutionnaires » et aux mercenaires étrangers qu’il entretient. Des sources hospitalières évoquent le nombre de 200 morts rien qu’à Benghazi la journée du samedi, la principale ville rebelle. 

les casernes de Benghazi sont entourées en noir sur la photo, c'est là où les massacres se sont produits

les casernes de Benghazi sont entourées en noir sur la photo, c'est là où les massacres se sont produits. Photo du Libyan Youth Movement

Mais Benghazi tient toujours, 100 000 personnes dans la rue, ce qui pour une population de moins d’un million d’habitants est énorme, les dernières images:

Une pétition a été lancée pour interpeller l’ONU et qu’elle intervienne. Les Anonymous ont publié un nouveau communiqué de presse:

communiqué des anonymous du 19 février sur l'operation libya

Pour plus d’info sur l’opération libya, vous pouvez consulter les pads et participer à l’envoi massif de fax à destination de la population libyenne. L’internet est coupé mais pas le fax:

oplibya message

le message dit: "vous n'êtes pas seuls. Racontez-nous ce qui se passe !! http://www.anonops.in"

Un article alarmant sur la situation en Libye avait déjà été posté sur le blog hier. Hélas, la situation n’a fait qu’empirer, le bilan s’alourdit considérablement. On parle d’une cinquantaine de morts à Benghazi pour aujourd’hui et d’un millier de blessés. Les mercenaires de Kadhafi sont sur place prêts à tout pour reprendre le contrôle de la ville.

corps à la morgue de Benghazi, le vrai visage du régime de Kadhafi

La situation est toujours extrêmement confuse et peu d’informations parviennent de la Libye. Une radio pirate émet et des individus sur place qui ont des cartes sims égyptiennes ou tunisiennes envoient des informations.

Le mouvement de protestation semble s’être étendu à tout le pays. Des affrontements sont évoqués à Tripoli où le pouvoir s’est retranché.

carte des manifestations anti-kadhafi sur le site de la journée de la colère du 17 février

Les hôpitaux n’ont plus assez de sang pour transfuser les blessés et doivent faire face à des coupures de courant récurrentes dans certaines villes. D’un point de vue humanitaire, la situation est tout simplement catastrophique. Les témoignages et les quelques images qui nous parviennent sont éloquents :

La communauté internationale ne peut rester passive devant ce drame, c’est un massacre de grande envergure qui se déroule dans cette rive sud de de la Méditerranée.

Les médias ont relaté des actes d’une extrême violence en Lybie que les chiffres suffisent à exprimer eux même : 47 morts confirmés depuis mardi. Une répression aveugle et sans limite s’est abattue sur les manifestants dont certains comptent bien rendre la monnaie de sa pièce au régime. Deux policiers ont été pendus à Al-Baïda, à l’Est du pays. Benghazi et Al Baïda ont été les épicentres du mouvement de contestation.

le point rouge désigne Al Baïda, là où ont été pendus les policiers

Les attaques contre les forces policières sont particulièrement violentes comme l’a montré l’épisode des deux policiers pendus. Les véhicules de police sont brûlés, c’est une véritable guerre civile.

Il semble que Benghazi soit actuellement aux mains des manifestants et qu’un contingent militaire soit en vol pour reprendre le contrôle de la ville. Le collectif « LybianYouthMovement » parle de 3 à 4 avions à destination de Benghazi et appelle à bloquer l’aéroport. Kadhafi aurait engagé des mercenaires libyens pour tirer sur la foule. Le bilan serait très lourd dans la ville rebelle, 50 morts selon CNN.

L’Ouest du pays est aussi concerné par les manifestations, voilà ce que rapporte un Libyen sur place :

Mosab Tripoli is in chaos now, Fights between govt ppl and the libyan ppl, Its in Busleem, gargarish and Gurjy

La situation est très confuse, plusieurs villes se soulèvent dans tout le pays. La Libye semble être sur le point de basculer.

lybian youth revolution

logo du groupe facebook lybian youth revolution

Ajout : Des bâtiments officiels ont été brûlés à Zawia dans l’Ouest de la Lybie à côté de Tripoli :

en Rouge, Zawia où des bâtiments officiels ont été incendiés

Le Lybian Youth Movement publie aussi une carte des manifestations.