Articles Tagués ‘chômage’

ENSEMBLE !!

POUR QUE TOUS,  NOUS AYONS LE DROIT A DES CONDITIONS DE VIES DIGNES.
N’HÉSITEZ PAS A REJOINDRE L’UN DE CES MOUVEMENT.
C’EST UNE PRESSION DE MASSE QUE NOUS DEVONS FAIRE !

Pendant que la france entière se mobilise contre le chômage et la précarité, Anonymous met hors ligne le site de pôle-emploi

PARIS :
Demande de renfort a clichy :

Pôle emploi occupé à Clichy Besoin d’aide URGENT maintenant !! faites tourner.
40 Boulevard Jean Jaurès
92110 Clichy
Métro mairie de Clichy

Contacts :

Greg 07 62 02 45 66
Xavier 06 64 18 34 21

COMPTE RENDU DE LA JOURNEE :

Lille :
Petit compte-rendu (personnel) pour Lille, nous étions un peu plus d’une trentaine de personnes, avec le Collectif de ChômeurSEs et précaires de Lille, les IndignéEs de Lille, des individus…L’action a plutôt bien fonctionné dans le sens où beaucoup de discussions ont été établies face à des gens très réceptifs, dans la situation actuelle. Nous n’avons pu entrer dans l’agence pole emploi ciblée (bien que nous y sommes alléEs de manière dispersée) – celle du boulevard de la liberté – car celle-ci a été fermée une bonne demi heure avant que nous soyons sur les lieux. Nous n’avons donc pas pu échanger avec les salariéEs pôle emploi et occuper l’intérieur (sans bloquer le fonctionnement, ce n’était pas le but de l’action. Pôle emploi s’est bloqué tout seul…). Banderoles du collectif et des IndignéEs devant l’agence, diffusion des tracts, grosse quantité de thé qui faisait bien plaisir, échanges avec les usagerEs de passage. Contacts qui ont été établis, constats unanimes sur la nécessité d’agir collectivement (cas de radiations pour « un rien » notamment), en bloc, en rompant l’isolement. Des usagerEs très enthousiastes nous ont suivi ensuite à la CAF rue Brûle maison. Mêmes modalités (banderoles, discussions, tractages…), sauf que cette fois ci nous avons pu aussi tracter/discuter à l’intérieur. Les quelques policiers qui nous suivaient depuis 10H étaient toujours là mais la CAF n’a pas pris la décision de fermer et nous a laisser opérer sans soucis. Une bonne première initiative donc sur Lille, et certainement des suites prochainement, avec sans doute davantage de gens et structures (collectifs, assos etc) pour préparer cela. Le collectif tient sa réunion ce jeudi et donnera des suites également, notamment avec le concours de multiples contacts établis ce jour (plusieurs « cas » à signaler!). Merci au concours des individus venus à l’action et aux IndignéEs de Lille présents ce matin, dans une dimension unitaire qui faisait bien plaisir et stimulante pour la suite !
Bordeaux :

Compte rendu sur bordeaux rapide: Nous étions un cinquantaine, AC! Gironde,
Attac 33, Désobéissants, Mncp, CNT STP, Sud Ptt, Sud Educ, Solidaire pôle emploi, GU, Pg, Npa, EELV, Pcof 33, Pcf 33, a se mobiliser ce matin pour occuper Pôle Emploi de Bordeaux St jean. Nous n’avons pas pu rentrée dans le pôle emploi car nous avions les flics devant. Nous avons fait une conférence de presse place de la victoire et devant le Pôle emploi. Ensuite nous sommes allés devant la Direction Régionale Aquitaine de Pôle emploi ou une délégation de 5 personnes a été reçu et nous avons alors mis en avant les revendications du mouvement  » occupons Pôle emploi le 17 janvier ….. « . A noté que nous avons eu une très bonne couverture presse …….. Par contre les flics nous ont suivi tout le long du parcours sans qu’on puisse s’en débarrasser. La répression et le sécuritaire sont les seules réponses du pouvoir à Bordeaux ………

Rennes :

Florie Noury
Occupation pôle emploi Rennes: Nous sommes entrain de nous concerter sur les revendications immédiates en 2 temps: des revendications à obtenir dés ce soir, et dans un second temps des revendications globales. Des ateliers seront mis en place pour se répartir certaines taches. D’ici une heure plus d’info. Il est encore temps de nous rejoindre!!!

Clermont-Ferrand

Tox V. Nilram

Notre action devant Pôle Emploi du Pré la Reine (Clermont-Ferrand) a bien fonctionné avec une participation significative des Indignés, la CGT, Chom’actif, le MNCP, la CNT-AIT, AC!, le PCF et de nombreux élus locaux. Tractage à l’extérieur comme à l’intérieur, discussions et prises de parole… pendant ce temps là, Anonymous a participé à sa manière 🙂

Djo Lyon

Occupy Clermont :
30 à 40 personnes pour occupons pôle emploi.
Nous n’avons pas pu rentrer dedans.

Djo Lyon

les gendarmes bloquent l’entrée !!!!
N’ayez crainte citoyens! La démocratie est bien gardée !

Lyon :

http://rebellyon.info/Le-17-janvier-occupation-de-Pole

Montpellier :

Jérôme Bardet

L’occupation (de Montpellier) est donc partie, après un RDV ce matin au MNCP (mouvement national des chomeurs et précaires), pour OCCUPER LE PÔLE-EMPLOI DE CELENEUVE. Ils devraient y rester jusqu’à obtention de leur réclamation. Vous pouvez les rejoindre là-bas.

Strasbourg

Peu de monde mais tentative d’occupation à Strasbourg.
La plupart des pôles emplois de la ville étaient gardés par des camions de CRS en nombre ( 5 camions de CRS par pôle emploi).
Impossible donc de pénétrer sur les lieux.
Reportage à 5 personnes tournées à plus de 100 m de l’entrée du pole emploi.
Interventions rapide de trois crs. ( Intervention filmée) puis dispersion.

 http://www.facebook.com/groups/337118202972973/

Toulouse :

la vidéo :

OCCUPONS LES AGENCES PÔLE EMPLOI par vswisher

http://www.facebook.com/groups/193832927378507/

Qu’en disent les médias  ????

I-télé : http://www.itele.fr/video/les-chomeurs-veulent-se-faire-entendre
Libération : http://www.liberation.fr/societe/06014704-il-y-de-plus-en-plus-de-demandeurs-d-emploi-et-de-mois-en-moins-de-moyens

Les Inrocks : http://www.lesinrocks.com/inrockstv/inrockstv-article/t/76130/date/2012-01-18/article/occupons-pole-emploi-investit-lagence-de-clichy/

Actuchômage : http://www.actuchomage.org/2012011818832/Mobilisations-luttes-et-solidarites/occupons-pole-emploi-bilan-dune-journee.html

La dépeche.fr : http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/18/1263074-les-agences-de-pole-emploi-investies-par-une-poignee-de-manifestants.html

metro france : http://www.metrofrance.com/paris/l-expresso-de-l-actu-parisienne-du-17-janvier/mlaq!mh9YvuOitNlY/

france info : http://www.franceinfo.fr/economie/menace-d-occupation-pole-emploi-poste-un-vigile-devant-chaque-agence-500735-2012-01-17

« A la veille du sommet social, des Indignés ou associations de chômeurs ont décidé d’occuper par surprise quelques agences Pôle Emploi. Un mouvement improvisé et désordonné. Pourtant, réponse immédiate : Pôle Emploi a dépêché un agent de sécurité devant chaque agence. »

La prochaine fois on met le feu !!!!

 

TF1 : R-I-E-N ( prenez nous bien pour des cons, c’est sympas, c’est cool,on existe pas ? VA CHIER )

En cherchant bien une petite brève dans TF1 est apparue, dans un article justifiant le chômage et la précarité par la crise économique, autant dire qu’ils nous prennent pour des pigeons dans les gros titres.
« Plusieurs agences occupées

A la veille du sommet social organisé par l’Elysée, Pôle Emploi a dépêché un agent de sécurité devant chaque agence face à la menace d’occupation, plusieurs agences étant déjà occupées mardi par des Indignés et diverses organisations. « Dans la mesure où ils ne perturbent pas le travail, il n’y a pas de raison de les déloger », a-t-il ajouté. Depuis quelques jours, un appel à « occuper Pôle Emploi«  a été lancé sur Internet par des associations de chômeurs, d’altermondialistes, d’intermittents et du mouvement des Indignés.– Ces mouvements ne sont cependant pas coordonnés et l’origine de l’appel reste inconnu. « Ces précautions sont disproportionnées car elles reposent sur des rumeurs » et les éventuels envahissements seraient avant tout « symboliques » et destinés à « dénoncer une situation », a commenté Thomas Domenech, syndicaliste CGT en Midi-Pyrénées. »

Ou comment détourner des propos pour transformer l’acier en guimauve. Merci TF1

(EN COUR D’ACTUALISATION …)

Le 19 mars devait être le jour de fête des 10 ans de l’alternance au Sénégal. Abdoulaye Wade rompait 40 ans d’hégémonie du parti socialiste en accédant à la présidence de la république. L’espoir de changement était immense, un président issu du parti démocratique sénégalais (PDS) d’orientation libérale prenait le pouvoir. Wade avait axé sa campagne sur l’économie et promettait des créations d’emploi pour résoudre le problème du chômage. Dix ans plus tard, on est forcé de constater que le compte n’y est pas. Le Sénégal est 144e au classement du Programme des Nations Unies Pour le Développement (PNUD) par l’indice de développement humain (IDH) en 2010. Le taux de chômage est de 49%, la croissance inférieure à 3% du PIB est trop faible pour répondre aux besoins de la population mais l’inflation est à 4,2% (source: diplomatie.gouv.fr). Le nouveau président n’a pas tout à fait rompu avec les pratiques des anciens dirigeants. Dans un esprit de népotisme, il favorise sa famille notamment son fils, Karim, qui est ministre et qu’il aimerait bien voir lui succéder. Le respect des Droits de l’Homme s’est nettement dégradé à la faveur du second mandat du président Wade, le rapport 2010 d’amnesty international décrit une situation alarmante:

Dans le sud de la Casamance, des centaines de personnes ont été déplacées après la reprise de combats sporadiques entre l’armée sénégalaise et des membres présumés d’un mouvement séparatiste. Des policiers ont torturé des détenus sans que l’appareil judiciaire ne prenne de mesures. La répression de l’homosexualité masculine s’est intensifiée. Des médias et des journalistes indépendants ont été la cible de manœuvres de harcèlement visant à étouffer la liberté d’expression. Le procès d’Hissène Habré, l’ex-président du Tchad, n’a pas débuté.

Abdoulay Wade, chantre du libéralisme (surtout économique) a la main de plus en plus lourde pour faire taire les opposants:

Des médias et des journalistes indépendants ont été pris pour cibles, l’objectif étant d’étouffer la liberté d’expression et de faire taire les critiques à l’égard du président Abdoulaye Wade et de son gouvernement.

  • En mars, trois stations de radio de Dakar qui avaient commenté les élections locales ont vu leurs fréquences suspendues pour deux mois. La suspension a finalement été annulée au bout de quatre jours, la condition étant que les stations s’abstiennent de commenter l’actualité politique en période de campagne électorale.
  • Trois journalistes du Quotidien ont été convoqués par la police en août pour être entendus au sujet de la publication d’un article critique à l’égard du président Wade et de ministres de son gouvernement. L’audition s’est poursuivie sur deux jours.
manifestant brandissant une affiche contre Wade père et fils

manifestant brandissant une affiche contre Wade père et fils le 19 mars, "Wade Dégagent"

Le ras le bol de la population déçue s’est amplifiée et a débouché sur le mouvement « Y en a marre » lancé par le groupe de rap, Keur Gui (Lire le très bon article d’afrik.com pour ceux qui veulent en savoir plus sur le mouvement) qui a connu un essor très important après le forum social de Dakar en février. Les revendications portent en priorité sur l’amélioration du niveau de vie mais aussi sur les libertés politiques:

extrait d'une conversation sur twitter avec un jeune militant de "y en a marre"

extrait d'une conversation sur twitter avec une sympathisante du mouvement "y en a marre", qui se décrit comme une simple "citoyenne qui désapprouve le régime de Wade"

« Y en a marre » avait appelé à une marche le 19 mars, jour de commémoration par les militants du parti démocratique sénégalais de l’arrivée au pouvoir d’Abdoulay Wade. Les manifestations à Dakar, capitale du Sénégal, ont démarré place de l’indépendance pour finir place de l’obélisque.

parcours de la manifestation du 19 mars à Dakar, de la place de l'indépendance vers la place de l'obélisque

parcours de la manifestation du 19 mars à Dakar, de la place de l'indépendance vers la place de l'obélisque, capture d'écran de wikimapia retouchée par hayop

La situation s’était tendue ces derniers jours avec la crainte d’affrontements entre partisans et opposants du président. Après quelques tergiversations, la manifestation a été autorisée. La très dynamique Dakar était particulièrement calme ce matin, les gens préférant rester chez eux de peur des incidents. Ce matin, peu avant les manifestations, le gouvernement a affirmé, par la voie du ministre de la justice Cheikh Tidiane Sy, avoir déjoué une véritable tentative de coup d’Etat. Quinze personnes ont été arrêtées dans cette affaire, il est difficile de s’assurer de la véracité des chefs d’accusations contre les suspects impliqués. Les manifestants se sont d’abord regroupés place de l’indépendance, ils étaient environ 5000 selon l’agence de presse sénégalaise:

manifestants réunis place de l'indépendance à Dakar, le 19 mars en début d'après-midi

manifestants réunis place de l'indépendance à Dakar, le 19 mars en début d'après-midi

Il a aussi été fait échos d’affrontements et de course-poursuites entre policiers et manifestants, place de l’indépendance. Jeunes libéraux (militants du PDS) et socialistes (parti d’opposition) se sont affrontés à coup de jet de pierre. Selon le média publique ruepublique.net qui a suivi en direct les évènements, un jeune militant libéral été sévèrement tabassé.

Les manifestations place de l’obélisque se sont déroulées dans une ambiance plutôt bonne enfant d’après les témoignages recueillis. Les rappeurs à l’initiative de la manifestation ont réitéré à plusieurs reprises les appels au calme. Se sont ensuite enchainés chants et prise de parole sur une scène montée à l’occasion. La foule apparemment ne cesserait de grossir.

foule rassemblée place de l'obélisque le 19 mars à l'initiative du mouvement "y en a marre"

foule rassemblée place de l'obélisque le 19 mars à l'initiative du mouvement d'opposition "y en a marre"

Les organisateurs de la manifestation sont satisfaits. Le rappeur Khouman du groupe pee a parlé de « victoire de la jeunesse ». La présence de Serigne Mansour Sy Djamil, religieux populaire qui n’a pas hésité à s’opposer à la famille Wade, a été remarquée. Y en a marre a engrangé un succès symbolique en réussissant à organiser un évènement citoyen et compte bien continuer sur sa lancée.

La prochaine étape est la sensibilisation des jeunes pour l’inscription sur les listes électorales.

Beaucoup d’algériens revendiquent publiquement et en privé le départ du pouvoir algérien. Alors succinctement pourquoi ce pouvoir doit partir en extrême urgence :

y'en a marre de ce pouvoir

– parce que le pouvoir légal est toujours en retrait par rapport au pouvoir réel.  Les responsables politiques du pays, mis au devant de la scène, ne constituent que le pouvoir légal,  ceux qui gouvernent le pays réellement sont derrière le rideau et ne se montrent jamais au grand public. Cela veut dire que ceux qui décident à la place du peuple sont méconnus par ce derniers, ils improvisent au peuple son avenir sans qu’ils ne soient engagés par une quelconque responsabilité politique ou pénale apparentes !

– parce qu’il est illégitime, il est issu de la fraude électorale, qui reste la propriété constante du régime algérien d’une manière générale. Toutes les élections organisées depuis l’indépendance ont été truquées et ses résultats falsifiés. Selon certains témoins, la seule fois où les algériens ont réellement voté, c’était à l’occasion du référendum sur l’indépendance du pays, puisque c’était la seule fois où les résultats officiellement rendus publics par l’administration coloniale confortaient la volonté exprimée publiquement par la majorité des votants,

– parce qu’il a pris le pays en otage depuis déjà des années, à la répression systématique et l’exclusion de tout avis contradictoire, il a additionné l’état d’urgence et l’état de siège, surtout quand des citoyens expriment le vœu de manifester pour dénoncer ses exactions,

– parce qu’il est tribaliste, il ne recrute les hommes sur lesquels il s’appuie pour gouverner le pays que d’une tribu bien déterminée. Certes les pouvoirs successifs du régime ont été toujours régionalistes, déjà depuis le mouvement de libération nationale, mais le pouvoir actuel a franchi un autre pas en optant purement et simplement pour le tribalisme ; et là on ne parle plus de région (Est, Centre, Ouest), plus vaste et qui regroupe plus de départements, mais de tribu, en l’occurrence m’sirda, qui est le super village du président qui offre à l’Algérie actuellement plus de 50% de ses ministres,

– parce qu’il est corrompu, en témoignent le scandale khalifa, que certains n’hésitent pas à qualifier de scandale du siècle, les détournements de sommes astronomiques du projet autoroute Est-Ouest, les scandales de l’entreprise Sonatrach qui fait le plein au régime depuis l’indépendance, et beaucoup d’autres détournements rendus publics, et ceux qui sont cachés, sont naturellement plus importants,

– parce qu’il est répressif et il répond à toute revendication pacifique par la violence. Il ne permet à aucune voie discordante de s’exprimer publiquement sauf celle qui est sous contrôle, donc instrumentalisée à des fins occultes qui servent en finalité l’intérêt du régime,

– parce qu’il ne respecte pas les lois du pays, témoigne l’épisode du changement de la constitution pour s’offrir un pouvoir à vie, mais aussi dans certains cas il ne change pas les lois quand elles le dérangent, il les viole,

– parce qu’il a échoué économiquement, dépendance total du pétrole, pénuries répétitives de médicament, de denrées alimentaires, système éducatif catastrophique, une santé malade…

– parce qu’il a échoué socialement, il a produit plus de pauvres et de chômeurs, après El-harga (les jeunes qui fuient le pays) est venue El-harga (l’immolation par le feu), si  le mot semble être le même, les procédés sont différents, mais la finalité reste aussi la même, puisque dans les deux cas, le jeune algérien, qui se voit humilié et sans avenir probable dans son pays, ne trouve comme issu à son calvaire que la fuite vers l’inconnu. Dans tout les cas, ces jeunes préfèrent l’inconnu, qui n’est pas plus pire, à leurs yeux, que la situation qu’ils vivent dans leur propre pays.

Plusieurs évènements facebook appellent à une manifestation le 4 mars. Alors que la Tunisie et l’Egypte ont vu leurs dirigeants renversés et que la Libye est en pleine guerre civile, les milieux d’opposition algériens s’organisent sur le net. Un jeune algérien sur facebook déclare:
chaque jour…chaque heure…chaque seconde…des personnes créent des dixaines pages sur fb se consideré comme des petits partis politiques on dis ça à wld 9ablia (elkelb) et à ouyehia (elhayawan) Parce que le pouvoir se recule vers le ba…s tous les jours et refuse l’ouverture…pas des nouveaus partis pas d’autorisation de manifester ni l’ouveture de secteur de médias…et les conséquences sont innombrables…nos hopitaux les mauvaise dans le monde nos universitès les mauvaise de monde je vais sortir je vais pas casser je vais pas bruler puisque la situation est terrible pour moi c lui (boutf)avec les gènèraux les criminelles qui sont respensable en as les mèmè situation que les tunisien et les egyptiens pourquoi ils ont sortis et nous le contraire…dernier mot …vive facebook( Mark Zuckerberg) car grace à lui nous peuvent exprimer nos pnt de vue librement…et casse ouyahya casse wld 9ablia et tous les generaux ainsi que tous les personnes qui présentent le pouvoir… [orthographe restitué tel quel]
Parmi les mots d’ordre, on retrouve principalement la libéralisation politique du régime et fin de la répression, la hogra comme disent les Algériens ainsi des revendications économiques et sociales en particulier vis à vis des jeunes qui représentent 70% de la population algérienne et qui sont très touchés par le chômage. Selon l‘OCDE, le taux de chômage des jeunes algériens étaient de 31% en 2005.
C’est sur cet aspect économique et social que le mouvement de la jeunesse algérienne a insisté dans le descriptif de la manifestation qu’elle organise le 4 mars:
logo jeunesse algérienne 4 mars

logo de la manifestation du 4 mars organisée par le mouvement de la jeunesse algérienne

75% de la population algérienne est composée de jeunes et moins jeunes mais malheureusement aucun parti ne représente cette catégorie d’âge et encore ya même pas un ministre ou un député qui a moins de 40 ans !! Comment voulez vous que le gouvernement algériens puisse nous comprendre !! Alor qu’ils n’ont pas la même mentalité et les mêmes idées que nous !!Ce que je propose c’est de faire naitre un mouvement composée de vrais jeu……nes algérien qui représente la jeunesse algérienne pour qu’elle reprend ses droits , dites moi quelle la catégorie la plus touchée par les problèmes sociaux ? Sans doute vous allez me répondre que c’est les jeunes (chômage, crise de logement, les millions de jeunes qui veulent se marier et que n’ont pas les moyens en ajoutant les centaines de haraga et de suicide chaque année), croyiez moi comme le proverbe algérien : (mayhas bel djmra ghir li kwatou), ouyahia ou un autre ministre ne peux pas nous comprendre car il vi pas ce que on vi chaque jour ou bien la période dont il a passé sa jeunesse n’est pas équivalente a la notre en sur constances , donc il faut qu’en impose nos idées et cela par notre mouvement , Alor je propose qu’on fera un rassemblement et cela pour récolté des milliers de signatures afin que le gouvernement algérien officialise notre mouvement et aussi pour nous entendre en écoutant les idées et les suppositions de chaque un d’entre nous . N’oubliez pas de donnez votre avis et vos commentaires,
Merci.
D’autres prennent une coloration plus politique et insiste sur une volonté radicale de changer de régime comme la « Mega marche pacifique à Alger le 4 mars« :
Soyons tous unis ce 04 mars 2011, main dans la main pour former une grandiose force qui nous portera au changement et surtout pour réécrire l’histoire de ce pays avec des mots en or,tous pour dire « NON A CE SYSTEME AUTORITAIRE DE 1962 ».
ca sera la révolution des jeunes algériens avant tout, armés de leurs faux espoirs de jadis ,conduits par les élites autonomes au monde de la démocratie et de l’idéal.
Mais soyons auto organisés,civilises ,il ne faut pas donner l’occasion a autrui (eux) de nous coller l’étiquette de « casseurs » car c’est pas le but chers frères et soeurs,on tombera jamais dans leurs traditionnel jeu. »Soyons Nombreux,Soyons Unis ,Soyons Fort » 

logo journée neqqi bladek

image de l'évènement de la journée "neqqi bladek" ( ce qui veut dire "nettoie ton pays") qui aura lieu le 15 avril pour collecter les ordures dans les villes algériennes. Cet évènement est un exemple du renouveau civique qui s'organise sur facebook

Mais l’on peut aussi s’interroger sur l’efficacité de ce genre d’organisations. Par le passé, plusieurs évènements facebook ont échoué comme la journée de la colère syrienne qui n’avait pas suscité de rassemblement à Damas en janvier. Les réseaux sociaux sont un support et l’organisation d’évènements ne remplace pas le travail de terrain et l’organisation d’un argumentaire. Certains groupes comme Agir pour l’Avenir essaient justement de passer le cap du virtuel à la réalité par des actions de fond en préparant  des argumentaires, des tracts ou en promouvant des évènements concrets comme la journée Neqqi Bladek, née du groupe facebook algérie-débat, pour ramasser les déchets dans les villes algériennes souvent loin de disposer d’un ramassage efficace des ordures.
L’intérêt de ces journées d’action est double car elles constituent des actes civiques qui permettent de donner un bonne image à l’opinion et de contourner les interdictions de rassemblement. Agir pour l’Avenir espère ainsi obtenir une certaine médiatisation en Algérie mais aussi à l’étranger. Un manifeste est disponible en trois langues et un cahier des charges très précis sur les objectifs et les modalités d’action a été rédigé. Agir pour l’Avenir se donne principalement pour objectif d’éveiller la conscience civique des Algériens par la sensibilisation et l’organisation d’actions concrètes comme la journée neqqi bladek. Agir pour l’Avenir doit maintenant œuvrer à la réalisation de ses actions et des objectifs qu’elle s’est fixée. Comme en Tunisie et en Egypte, les jeunes Algériens ont découvert dans facebook un formidable outil pour s’organiser et dialoguer. Cependant, facebook reste un support et le cyber-activisme ne remplace pas l’action de terrain, il n’en est qu’un support.
un logo du groupe facebook Agir pour l'Avenir

un logo du groupe facebook Agir pour l'Avenir