Articles Tagués ‘don’

Mercedes Haefer, "la face terrifiante d'Anonymous" titrait ironiquement le magazine the smoking gun.

Mercedes Haefer a 20 ans et étudie le journalisme à l’université de Las Vegas dans l’Etat du Nevada aux Etats-Unis. Elle est aujourd’hui poursuivie pour sa participation aux attaques DDOS contre paypal en soutien à wikileaks en décembre 2010. Sous la pression du gouvernement américain, paypal (un service de paiement en ligne) avait arrêté les dons de wikileaks et de geler les versements en raison de la publication de documents confidentiels américains par Wikileaks. En signe de protestation, Anonymous a lancé une attaque par déni de service distribuée (DDOS) qui consiste à mettre hors ligne un site en envoyant massivement des requêtes. Plus récemment, Anonymous a appelé à boycotter paypal.

Mercedes Haefer fait parti des 14 anons arrêtés le 13 juillet par le FBI. Mercedes Renee Haefer et les 14 personnes, inculpées à San Jose, ont toutes été accusées de complot visant à causer des dommages intentionnellement à un ordinateur protégé. L’accusation de complot comporte un maximum de cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars, tandis que la charge de dommages intentionnels entraîne une peine maximale de 10 ans de prison et une amende de 250 000 dollars, a indiqué le FBI dans sa déclaration. Aux Etats-Unis, les peines se cumulent, Mercedes risque donc 15 ans de prison et 500 000 dollars d’amende soit plus qu’une personne accusée d’agression physique grave. Rappelons qu’une attaque DDOS ne se caractérise par aucun préjudice humain et le préjudice matériel reste très faible, un serveur peut être endommagé mais la plupart du temps, il suffit de redémarrer la machine pour que le site soit à nouveau en ligne. Les attaques DDOS sont un moyen de protestation pacifique.

Mercedes Haefer a été relachée après l’audience devant le juge, profitant ainsi de sa liberté pour organiser sa défense. Le système judiciaire américain est accusatoire et donc c’est à l’accusé de prouver son innocence face à l’accusation qui avance des preuves de sa culpabilité. Malheureusement, Haefer n’a pas les moyens de DSK pour se payer les meilleurs avocats. La jeune étudiante qui travaille aussi comme caissière pour payer ses études (les frais d’inscription aux Etats-Unis s’élèvent entre 15000 et 40 000 dollars par an pour la plupart des universités américaines) peine à payer les frais d’avocat.

En accord avec son équipe de défense juridique, elle a créé son propre fonds pour recueillir de dons, le « Mercedes Haefer legal fund« . Sur le site freemercedes.org, vous pouvez faire un don pour soutenir la défense juridique de la jeune étudiante.

C’est pourquoi Anonymous lance une campagne de soutien à Mercedes (vidéo en Français ici).

Anonymous n’oublie aucun des anons emprisonnés pour des motifs politiques et appelle à leur libération immédiate et sans condition.

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous n’oublions pas

Nous ne pardonnons pas

Redoutez-nous !

La fondation Wau Holland , proche du groupe de hackers allemands le chaos computer club,  qui perçoit des dons pour wikileaks, a publié un rapport sur les finances de wikileaks pour l’année 2010. La fondation Wau Holland a été agréée par l’administration fiscale allemande.

Le rapport s’intitule « project04: enduring freedom of information » en référence à l’invasion en Irak lancée sous l’opération « enduring freedom » initiée par le président des Etats-Unis de l’époque, George Bush. Wikileaks s’est fait connaître par le passé en publiant des documents qui montraient l’ampleur des bavures commises par les forces militaires américaines, que ce soit par la vidéo collateral murder ou par les war logs. Nous proposons une traduction de ce rapport ci-dessous:

budget wikileaks 2010

Wikileaks a reçu 1 331 698,19 euros de don contre 401 824, 62 euros de dépense.

NDLR: Le compte paypal de la foundation Wau Holland pour percevoir les dons destinés à wikileaks a été supprimé le 4 décembre 2010 et les avoirs avaient été gelés. D’autres entreprises comme visa, mastercard ou moneybookers avaient décidé de geler les avoirs de wikileaks sous la pression des gouvernements. Cette tentative qui visait à asphyxier financièrement wikileaks a déclenché la colère des anonymous; massivement ralliés par des milliers d’internautes à travers le monde mobilisés pour défendre le droit inaliénable et précieux qu’est la liberté d’expression. Ce fut le début de l’operation payback qui contribua à médiatiser les anonymous et à montrer que quiconque essaiera de violer la liberté d’expression devra en payer le prix.
répartition par pays

Les graphiques concernent les donations sur paypal. Le mois d'avril correspond à la publication de la vidéo collateral murder. En octobre, ce sont les "Iraq war logs" et en novembre, le cablegate.

2.1 Infrastructures 59 044,06 euros

Les infrastructures incluent serveur mutualisé, disque dur du serveur, connexion internet, coûts d’installation et futurs coûts d’installation.

2.2 Campagnes 143 305, 15 euros

Les coûts dans ce domaine viennent pour la plupart de l’examen et de l’édition de la documentation reçue, la réalisation des vidéos, l’analyse et le classement d’un large nombre de documents par sujet et priorité, l’anonymisation et beaucoup plus encore. Cela inclue aussi le recrutement d’experts externes comme des journalistes …

Les campagnes suivantes ont été menées en 2010:

  • Avril 2010: production de la vidéo « Collateral murder »
  • Juillet 2010: « Journal de guerre: Afghanistan war logs »
  • Octobre 2010: « Journal de guerre: Iraq war logs »
  • Novembre 2010: « Cablegate: les câbles diplomatiques des ambassades américaines »

2.3 Frais de déplacement 62 053,31 euros

Les frais de déplacement résultent de la participation aux conférences, des rencontres, conférences, des rencontres avec des représentants des organes de presse ou des sociétés responsables des infrastructures. Les activistes de wikileaks se sont vus payés leurs déplacements sous présentation de la facture, en général pour des vols en classe économique, des billets de seconde classe pour des transports en commun ou encore des notes d’hôtel à un prix moyen. Souvent, il n’y avait pas besoin de payer des hôtels car les activistes logeaient chez des particuliers.

2.4 Conseil juridique 32 944,95 euros

Seul les conseils juridiques pour les campagnes en projet ont été remboursés, aucune somme n’a été déboursée pour payer du conseil juridique individuel ou des avocats pour un procès. Ces coûts s’expliquent par les conseils pendant et après la campagne en cas de menace de conflit juridique. NDLR: La défense de Julian Assange n’est pas assurée par wikileaks mais par le Julian Assange Defence Found qui est une organisation distincte.

2.5 Rémunérations 104 477,15 euros

Seuls quelques chefs de projets et des activistes ont été régulièrement rémunérés par paiement de devis. Le montant des rémunérations attribuées est inspiré du système de rémunération de Greenpeace.