Articles Tagués ‘libye’

Avaaz, ONG essentiellement pétitionnaire dont l’opération leakspin a déjà parlé, a lancé une campagne au sujet de la Libye et des manifestations au Moyen-Orient.

drapeau de l'ONU

drapeau de l'ONU

Elle consiste à écrire en masse aux responsables de l’Union Européenne et du Conseil de Sécurité de l’ONU, en leur envoyant le message suivant :

Mesdames, Messieurs les Délégués au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, les Ministres des Affaires Étrangères, et Madame la Haute Représentante Catherine Ashton,

La violence en Libye doit cesser. Je vous appelle à :

a) imposer une zone d’exclusion aérienne pour stopper les bombardements aériens sur les civils

b) geler les avoirs appartenant à Kadhafi, sa famille et son haut commandement

c) imposer des sanctions ciblées contre le régime

d) ouvrir des poursuites judiciaires internationales à l’encontre des officiers militaires impliqués dans la répression

Je vous prie, Mesdames, Messieurs, d’agréer l’expression de mes sentiments respectueux.

Les réunions du Conseil de Sécurité de l’ONU ont en effet débouché sur certaines mesures, comme le gel des avoirs de Kadhafi, des sanctions contre les autorités libyennes. Le terme « crime contre l’humanité » commence à émerger officiellement, mais toutefois il n’y a pas encore de « no fly zone », ou zone d’exclusion aérienne qui empêcherait tout bombardement aérien.

kadafi you are killer

"Kadifu, tu es un meurtrier" clame la pancarte, photo prise sur conakrytime.com

2011 devient peu à peu l’année de la révolution mondiale. Partie du monde arabe, les manifestations contre l’autoritarisme qui bride les libertés individuelles et le développement économique s’étendent. La chute de régimes autoritaires jugés stables comme en Egypte ou en Tunisie ne laissent pas indifférents et suscitent de nombreux espoirs. C’est pourquoi il est proposé un panorama très rapide du théâtre des manifestations et des opérations des Anonymous pour les soutenir.

D’abord, faisons un point sur le Bahreïn. Les manifestants étaient devant le parlement ce matin et réclament la fin de la monarchie, ce qui était encore impensable il y a moins d’une semaine. A l’instar du Yemen et de l’Oman, la répression est très violente, l’armée n’hésite pas à tirer sur la foule à balles réelles.

logo operation bahrainLe site du ministère de l’intérieur bareihni (http://www.interior.gov.bh/) est bloqué par une attaque DDOS. Les Anonymous ont mis en place un carepack, pour plus d’infos sur l’operation, vous pouvez consulter le pad de l’opbahrain. La place de la perle est toujours occupée et des manifestants sont présents aussi devant le parlement.

Autre pays du monde arabe qui commence à être touché par le vent de contestation, la Mauritanie. Pays très instable en proie à des coups d’Etat militaires réguliers, la Mauritanie est au main de la junte militaire depuis 2008. Le général mauritanien au pouvoir, Ould Abdel Aziz, est très lié à Kadhafi qui a lui permis d’asseoir son pouvoir. La déstabilisation de Kadhafi fragilise de facto le pouvoir mauritanien qui pouvait compter sur le soutien de la Libye. La contestation en Mauritanie est partie de manifestations anti-Kadhafi dans les lycées et les campus universitaires de Mauritanie. Pour les Anglophones, vous pouvez lire une analyse plus complète sur le blog the moor next door.

operation mauritaniaIl existe une page facebook pour l’Operation Mauritania mais j’ai trouvé le channel irc vide. Les Mauritaniens méritent d’être soutenus. La dictature militaire opprime la population. 300 jeunes ont manifesté il y a deux jours à Nouakchott, la capitale, et ont été dispersés par la police. Il faut rappeler que des pratiques archaïques comme l’esclavage et l’excision sont des pratiques qui ont toujours cours en Mauritanie.

carte d'Afrique de l'Ouest

pays de la carte touchés par des mouvements de contestation: Maroc, Algérie, Libye, Mauritanie, Sénégal, Bénin sans oublier la Côte d'Ivoire en proie à une guerre civile larvée depuis la réélection frauduleuse de Laurent Gbagbo

Par effet domino, les régimes d’Afrique de l’Ouest connaissent eux aussi des mouvements de contestation. Au Sénégal, voisin de la Mauritanie, un homme s’est immolé le 18 février devant le palais présidentiel. Au Bénin, des étudiants ont aussi manifesté. Dans les deux cas sont dénoncés la corruption du pouvoir et une situation économique difficile avec un chômage des jeunes élevés. Une pensée émue nous vient pour la Côte d’Ivoire en proie à d’importants affrontements entre les partisans du président élu Ouattara et ceux du président en place Gbagbo. On déplore des morts régulièrement des morts dans la capitale et les anciens rebelles semblent reprendre les armes.

Mais les manifestations ne se limitent pas au monde arabe et au continent africain, ainsi la Chine connait des manifestations dans plusieurs grandes villes qui se sont organisées par le biais de réseaux sociaux. Une operation China a aussi été montée par les Anonymous pour soutenir les manifestants chinois, vous pouvez les retrouver sur facebook ou sur irc. L’accent est mis sur le contournement du dispositif conséquent de censure internet en Chine par le projet « great tunnel » et sur la diffusion de câbles wikileaks « chinaleaks ». Vous pouvez en savoir plus sur le pad collaboratif de l’opchina.

logo operation china

Enfin, n’oublions pas la bonne vieille Europe. La Croatie a connu d’importantes manifestations ces derniers jours. Les manifestants réclament la démission de la première ministre, Jadranka Kosor. Elle a remplacé en 2009, l’ancien premier ministre, Ivo Sanader, qui en décembre dernier a été arrêté et inculpé pour des pratiques mafieuses. L’opposition dénonce le manque de légitimité de Mme Kosor désigné par l’ancien premier ministre pour lui succéder. Des affrontements ont éclaté samedi lors d’une manifestation réunissant 15 000 personnes à Zaghreb, entre les vétérans qui manifestaient et la police, faisant 25 blessés.

photo d'un jeune manifestant à Zaghreb le 26 février

photo d'un jeune manifestant à Zaghreb le 26 février,

Les anonymous ont fait circuler sur un pad plusieurs liens d’images et de vidéos sur les atrocités commises en Libye déchirée par la guerre civile. Les images des corps déchiquetées sont particulièrement insoutenables. Néanmoins, les corps mis en pièce donnent une idée de la taille du calibre des balles utilisées par les forces armées de Kadhafi prêtes à commettre les massacres les plus ignobles pour rester au pouvoir. On parle de plusieurs milliers de morts actuellement, il est très difficile de donner un chiffre avec précision.

ATTENTION! Le contenu des images et les vidéos mises en lien peuvent heurter la sensibilité.
Ces images sont vraiment saisissantes. On peut saluer le courage des Libyens qui combattent pour leur liberté, que ce soit des citoyens qui descendent dans la rue faisant face aux balles de gros calibres des forces libyennes ou des soldats exécutés pour avoir refusé d’appliquer les ordres meurtriers de leurs supérieurs. On voit aussi des images saisissantes des raids aériens qui s’abattent sur la population, ne laissant que morts et blessés dans les rues des villes libyennes. Il s’agit bel et bien de massacres de civils organisés, ce qui relève du tribunal pénal international. Selon l‘article 7 du Statut de Rome qui a institué le tribunal pénal international :
le crime contre l’humanité est défini comme suit : « lorsqu’il est commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque».
Sont rattachées à cela les actions consécutives: meurtre, extermination, réduction en esclavage, déportation ou transfert forcé de population, emprisonnement, torture, viol, esclavage sexuel, grossesse forcée, stérilisation forcée, persécution d’un groupe distinct, disparitions forcées de personnes, etc.
un fail, people die

"L'ONU échoue, des gens meurent"

Il est clair et net que les actions du gouvernement libyen relèvent sans aucun doute de l’article 7 du traité de Rome. Le gouvernement français a d’ailleurs évoqué la saisine de la Cour Pénale Internationale (CPI) mais reste opposé à une intervention militaire. L’OTAN était intervenu au Kosovo en 1999 pour mettre fin aux exactions de Milosevich et ses sbires, pourquoi il ne ferait pas de même avec Kadhafi ? Ah oui, c’est vrai, ce foutu pétrole et ces immigrés qui déferleraient en masses en Europe !
Les dirigeants doivent cesser de fonder leurs décisions sur des considérations purement électoraliste, des vies humaines sont en jeu. Le régime de Kadhafi est aux abois, il est temps de l’achever et de déloger ce pouvoir pourri et meurtrier reclu dans la capitale, le reste du pays étant contrôlé par les rebelles.
Face à la lenteur de la communauté internationale, les Anonymous ont lancé un nouvel appel à l’ONU pour qu’elle intervienne:
Chère Organisation des Nations Unies,
Anonymous vous demande d’agir.
Nous surveillons l’évolution en Libye et sommes choqués.
Choqués par les images que nous avons vues.
Choqués par les faits rapportés par des Anons libyens.
Choqués par le fait qu’un homme ignore la voix de ses citoyens et ouvre le feu sur eux.
Choqués par le fait que malgré la désertion de généraux et diplomates, cet homme ignore encore la volonté de son peuple et refuse le respect des droits de l’homme.
Les citoyens ne devraient pas avoir peur de leurs dirigeants, les dirigeants doivent craindre leur peuple. Dans de nombreux endroits, cependant, ce n’est pas actuellement le cas. Un dictateur a mis son armée dans le ciel et les rues afin de répandre le sang des personnes qu’il doit protéger. Certains d’entre eux ont courageusement refusé, et on fait ce qu’il devait faire ; que compte faire l’ONU de son côté ?
Nous voulons simplement que le peuple soit libre. S’il vous plaît aidez nous à les aider. Encore une fois, ce n’est pas une attaque, mais plutôt une offre pour attirer votre attention, qui doit être adressée à aider les Libyens dans leur quête de liberté.
L’Organisation des Nations Unies a le pouvoir d’empêcher cette perte flagrante de vies, mais elle doit agir rapidement et le faire de manière décisive, contrairement à ses habitudes.
Nous demandons non pas des réunions ou des votes. Mais nous exigeons que vous mettiez en œuvre les mesures suivantes, et le faire d’une manière qui permettra de minimiser les pertes en vies humaines parmi les civils, et de mettre fin au règne de ce fou de tyran.
1. Imposer une zone d’exclusion aérienne afin d’empêcher les aéronefs contrôlés par l’État libyen de bombarder les civils.
2. Fournir un transport sécurisé de fournitures médicales aux grands centres de population.
3. Annoncer la mise en oeuvre de ces mesures dans les 24 heures.
Ce monde que vous prétendez protéger vous regarde, réagissez en conséquence.
Nous sommes Anonymous
Nous sommes Légion.
Nous n’oublions pas,
Nous ne pardonnons pas.
Redoutez-nous.

La situation se détériore en Libye et c’est pourquoi il est important de se mobiliser face à un massacre d’une telle ampleur. Les mercenaires tchadiens de Kadhafi essaient de mettre fin au mouvement de contestation dans l’Est par une répression très violente. Des rangs de l’armée sous-équipée et annihilée par des décennies d’embargo ainsi que de la police auraient rejoint les opposants, dans certaines villes à l’Est notamment. Le régime se maintient essentiellement grâce aux brigades spéciales, aux « comités révolutionnaires » et aux mercenaires étrangers qu’il entretient. Des sources hospitalières évoquent le nombre de 200 morts rien qu’à Benghazi la journée du samedi, la principale ville rebelle. 

les casernes de Benghazi sont entourées en noir sur la photo, c'est là où les massacres se sont produits

les casernes de Benghazi sont entourées en noir sur la photo, c'est là où les massacres se sont produits. Photo du Libyan Youth Movement

Mais Benghazi tient toujours, 100 000 personnes dans la rue, ce qui pour une population de moins d’un million d’habitants est énorme, les dernières images:

Une pétition a été lancée pour interpeller l’ONU et qu’elle intervienne. Les Anonymous ont publié un nouveau communiqué de presse:

communiqué des anonymous du 19 février sur l'operation libya

Pour plus d’info sur l’opération libya, vous pouvez consulter les pads et participer à l’envoi massif de fax à destination de la population libyenne. L’internet est coupé mais pas le fax:

oplibya message

le message dit: "vous n'êtes pas seuls. Racontez-nous ce qui se passe !! http://www.anonops.in"

Un article alarmant sur la situation en Libye avait déjà été posté sur le blog hier. Hélas, la situation n’a fait qu’empirer, le bilan s’alourdit considérablement. On parle d’une cinquantaine de morts à Benghazi pour aujourd’hui et d’un millier de blessés. Les mercenaires de Kadhafi sont sur place prêts à tout pour reprendre le contrôle de la ville.

corps à la morgue de Benghazi, le vrai visage du régime de Kadhafi

La situation est toujours extrêmement confuse et peu d’informations parviennent de la Libye. Une radio pirate émet et des individus sur place qui ont des cartes sims égyptiennes ou tunisiennes envoient des informations.

Le mouvement de protestation semble s’être étendu à tout le pays. Des affrontements sont évoqués à Tripoli où le pouvoir s’est retranché.

carte des manifestations anti-kadhafi sur le site de la journée de la colère du 17 février

Les hôpitaux n’ont plus assez de sang pour transfuser les blessés et doivent faire face à des coupures de courant récurrentes dans certaines villes. D’un point de vue humanitaire, la situation est tout simplement catastrophique. Les témoignages et les quelques images qui nous parviennent sont éloquents :

La communauté internationale ne peut rester passive devant ce drame, c’est un massacre de grande envergure qui se déroule dans cette rive sud de de la Méditerranée.

Les médias ont relaté des actes d’une extrême violence en Lybie que les chiffres suffisent à exprimer eux même : 47 morts confirmés depuis mardi. Une répression aveugle et sans limite s’est abattue sur les manifestants dont certains comptent bien rendre la monnaie de sa pièce au régime. Deux policiers ont été pendus à Al-Baïda, à l’Est du pays. Benghazi et Al Baïda ont été les épicentres du mouvement de contestation.

le point rouge désigne Al Baïda, là où ont été pendus les policiers

Les attaques contre les forces policières sont particulièrement violentes comme l’a montré l’épisode des deux policiers pendus. Les véhicules de police sont brûlés, c’est une véritable guerre civile.

Il semble que Benghazi soit actuellement aux mains des manifestants et qu’un contingent militaire soit en vol pour reprendre le contrôle de la ville. Le collectif « LybianYouthMovement » parle de 3 à 4 avions à destination de Benghazi et appelle à bloquer l’aéroport. Kadhafi aurait engagé des mercenaires libyens pour tirer sur la foule. Le bilan serait très lourd dans la ville rebelle, 50 morts selon CNN.

L’Ouest du pays est aussi concerné par les manifestations, voilà ce que rapporte un Libyen sur place :

Mosab Tripoli is in chaos now, Fights between govt ppl and the libyan ppl, Its in Busleem, gargarish and Gurjy

La situation est très confuse, plusieurs villes se soulèvent dans tout le pays. La Libye semble être sur le point de basculer.

lybian youth revolution

logo du groupe facebook lybian youth revolution

Ajout : Des bâtiments officiels ont été brûlés à Zawia dans l’Ouest de la Lybie à côté de Tripoli :

en Rouge, Zawia où des bâtiments officiels ont été incendiés

Le Lybian Youth Movement publie aussi une carte des manifestations.