Articles Tagués ‘lulzxmas’

le 24 décembre 2011, le site de la société de renseignement privée Stratfor, connue aussi sous le nom du “shadow CIA où bien la CIA de l’ombre”  a fait l’objet d’une cyber attaque lancée par des hackers d’#AntiSec dans le cadre de l’opération #LulzXmas.

En plus du site défacé, les hacktivistes d’#AntiSec ont publié le 29 décembre 2011 dans un pastebin, 75,000 noms, numéros de cartes de crédit, adresses et mots de passe de tous les clients de Stratfor et environ 860,000 nom d’utilisateur, emails et mots de passe de toutes personnes enregistrés dans les bases de données du site web de Stratfor, ces données ne constituaient qu’une petite partie de ce que Anonymous a saisi.

Aujourd’hui, ce qu’on peut appeler le « Scandale Stratfor » refait surface, wikileaks a entamé la publication de plus de 5 millions emails de la société de renseignement privée Stratfor couvrant une période allant de juillet 2004 à fin décembre 2011 récupérés par les hacktivistes anons, une information confirmée par Anonymous dans une publication twitter et un pastebin.

Nous avons promis emails et maintenant sont finalement publiés. Cinq millions (C'est 5,000,000) emails pour vous faire plaisir.

Nous vous avons promis ces emails et maintenant sont finalement publiés. Cinq millions (C’est 5,000,000) emails pour vous faire plaisir.

Ici pour consulter le Pastebin.

De son coté, Stratfor, la société américaine basée au Texas, a dénoncé aujourd’hui dans un communiqué la publication de ses emails par wikileaks, Stratfor qui se trouve actuellement dans l’œil du cyclone, a considéré que la publication des emails, piratés par des « voleurs » (selon Stratfor) en décembre dernier est une attaque directe contre la compagnie et son travail d’analyse géopolitique, le communique s’est adressé aux clients de Stratfor pour les rassurer que la divulgation de ces courriels ne signifie pas une nouvelle cyber attaque contre les systèmes et les données de la société qui restent sécurisées et protégées.

Ici pour consulter le communiqué de Stratfor, publié aussi sur sa page facebook.

Comme annoncé il y a plusieurs mois, #Antisec, cette fusion d’Anonymous et de Lulzsecurity et ayant pour but de voler et de publier toute information classifiée par les gouvernements, avait ciblé plusieurs sites gouvernementaux et firmes de sécurité durant l’année 2011 et même ce début de 2012, le site du partenaire du FBI Infragard, la dernière cible d’#AntiSec a été défacé, pour la deuxième fois ce vendredi 24 février dans le cadre de l’#OpFuckFBIFriday, la question qui se pose actuellement est la suivante :

pouvons-nous attendre à des nouvelles vagues de divulgation de documents confidentiels dans les prochains jours?….

Le site de l’agence d’intelligence stratégique, Stratfor a fait l’objet d’une cyber attaque des Anonymous ce samedi 24 décembre dans le cadre de l’opération #AntiSec, en plus du site de l’entreprise défacé, les hacktivistes Anonymous ont publié dans un Pastebin la liste « secrète » des clients privés de la firme Stratfor comme l’armée américaine, Bank of America, la police de New York ou encore Aljazeera English accompagné du message suivant « Serait-ce la “liste des clients privés” de Stratfor? Et quel genre d’infos pensez-vous que nous avons sur eux? (Could this be Stratfor’s « private client list »? And what kind of info do you think we have on them?) #Antisec #lulzxmas ».

Capture d'écran du site de Stanfor, prise le 25/12/2011 à 22h00 GMT

Capture d’écran du site de Stratfor, prise le 25/12/2011 à 22h00 GMT

Mirroir du site piraté est accessible ici.

Et ici pour consulter le pastebin publié par Anonymous.

Capture d'écran du site défacé

Capture d’écran du site défacé

Les hacktivistes anons ont publié sur le site de l’agence, une fois saisi, la video d’Anonymous lulzxmas, l’intégralité de « L’Insurrection qui vient  (The Coming Insurrection)» (un essai politique publié en 2007 et attribué à Julien Coupas dans l’affaire des sabotages SNCF en 2008) dans sa version anglaise,des extraits d’une correspondance mail du directeur de la technologie de Stratfor Franck Ginac, son numéro de carte de crédit et son numéro de téléphone.

Le patron de Stratfor, George Friedman, a rapidement réagi par l’envoi d’un email à ses clients dans lequel il précise que l’agence prenne très au sérieux « cet incident », que l’entreprise Stratfor donne beaucoup d’importance à ses relations avec ses clients, en particulier, la confidentialité de leurs données, Friedman a ajouté que l’agence collabore étroitement avec les forces de l’ordre dans leur enquête afin d’identifier les individus responsables.

Voila l’intégralité de l’email : (En anglais).

Joyeux Noël et bonne année.

W