Articles Tagués ‘média’

Bonjour ! Voila un article un peu particulier, qui n’a pas de sujet profond, a part celui de la révolte.

Nous sommes tous révolter, nous en parlons tous entre nous, nous essayons tous ensemble de créé un mouvement, un changement radical de cette société dirigée par les finances et encouragée par le pouvoir.
Nous sommes pour eux, des numéros, uniquement. Nous sommes tout simplement a leurs bottes, et sans avoir mot a dire !
Ou est notre dignité ?! Lesquels d’entre nous on donner leur accord pour vendre des armes nucléaire ?* Lesquels d’entre nous considèrent comme normal le nombre de personne qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (a titre indicatif, je vie avec 200e par mois.) ? Qui est pour le nucléaire ? Qui est d’accord pour laisser mourir de froid les sans-domiciles ?

Qui cautionne la violence policière ? Qui ne s’inquiète pas de voir la police embarquer les parents et les mômes sans-papiers a la sortie de l’école pour les mettre dans un avions ? Qui croie normal le fait que les député refusent de baisser leurs salaire dans le cadre du serrage de ceinture nationale pour le remboursement de la dette composée a 70% d’intérêt pour les banquier qui on prêter a la Nation ? Qui trouve normal de devoir ce priver de bonne nourriture, de soins médicaux, pour finir ces fins de mois ? Qui trouve normal de n’avoir ni le temps, ni l’argent pour ce révolter ? Qui trouve juste le fait que les média ne nous ai informer uniquement d’occupy wall street et qu’on ai jamais entendu parler de occupy la défense ? Pourquoi voit-on sarko serrer la main a de multiple dictateurs avec un magnifique sourire collé aux dents, PUIS, crier victoire lorsque ces derniers dictateurs tombent ? Qui peu croire que cet homme nous respecte, nous veut du bien, ne porte aucuns intérêt ni au pouvoir suprême, ni a la thune suprême ?!  ( http://www.facebook.com/?ref=home#!/nicolassarkozy )
QUI veut voir son enfant dans une classe avec 40 élèves, que la précarité peut rendre violent, mal a l’aise.  »

(« A part la Guyane, toutes les académies, même celles avec plus d’élèves, perdront des postes d’enseignants à la rentrée 2012, du fait des 14 000 suppressions prévues dans l’Education nationale.

Le Nord et le Pas-de-Calais devront en rendre à eux seuls un millier. Pour les collèges et lycées, les académies les plus touchées seront Lille (589 suppressions), Versailles (495), Nancy-Metz (425), Créteil (362), Aix-Marseille (285), Lyon (263) et Grenoble (260). Pour les écoles : Lille (399), Nancy-Metz (367), Versailles (260), Amiens (235), Créteil (233), Toulouse (227) et Aix-Marseille (219).

Cette répartition a été dévoilée par le ministère une semaine avant Noël. «On va tasser les élèves, donc je ne vois pas comment on va faire l’individualisation des parcours voulue par [le ministre] Luc Chatel», dit Christian Chevalier, du SE-Unsa. Les syndicats pensent que le gouvernement va supprimer des postes de remplaçants, d’intervenants en langue, de Rased (établissements spécialisés dans la lutte contre l’échec scolaire) et poursuivre la baisse de la scolarisation des 2-3 ans.

http://www.liberation.fr/societe/01012378458-luc-chatel-tasse-les-classes-a-tout-va » )

Qui accepte que le système scolaire blase, décourage, déprime, culpabilise vos enfant ? Vous les aimez ? Ils les formatent !  Ils ne seront que votre relève, celle de ce lever le matin, bosser dur (si ils en on opportunité), être payer une misère, payer ces taxes et ainsi contribuer aux achats d’armements, les remboursement d’intérêts des banques (la dette), de moyens de répression ; puis après une rude journée de travail, consommer un maximum, s’assoir devant la télé et gober ; Payer son loyer, toucher les allocs pour être sur que les plus riches gagnent votre argent (celui de vos impôts, taxes etc … bien sur), galérer pour rajouter votre part, payer l’EDF (qui met votre vie en danger a chaque seconde en construisant des centrales, des lignes Hautes Tensions, en enfouissant des déchets ultra radioactif, qui transporte ces mêmes déchets dans un camion moins blindé que celui de chez brinks, ou dans les trains. Qui nous irradie tous et pour des milliards d’années, tout en parlant d’énergie propre – et mortelle – .)

Allons nous continuer a accepter ces mensonges ?

Allons nous continuer a être considérer comme de la merde ? des Sous-personnes ? Des pions ?

Vous n’avez pas la haine ? Pas encore ? !!

*Brèves d’articles :

« Quatrième rang des exportateurs

Selon le rapport du gouvernement au parlement sur les exportations d’armement de la France en 2010, que les ministères de la Défense et des Affaires étrangères ont présenté à la presse mercredi 26 octobre, la France se porte plutôt bien en la matière.

En 2010, elle a totalisé 5,12 milliards d’euros de prises de commandes et se maintient au quatrième rang des exportateurs mondiaux d’armement avec 6% des parts de marché, derrière les Etats-Unis (53,7%), le Royaume-Uni (12,5%) et la Russie (8,2%) et devant Israël (5,3%). Sachant que ces cinq-là s’accaparent 90% du marché mondial.

Sans surprise, parmi nos meilleurs clients ne figurent pas forcément que des agneaux. Sur la période 2006-2010, le Moyen-Orient est la première destination pour les exportations françaises, dont elle absorbe 27%. Nos principaux acquéreurs pour 2010 sont l’Arabie Saoudite, le Brésil, l’Inde et la Malaisie.

[…]

La France commerçait, en 2010, avec nombre de pays touchés par la vague de révoltes qui traverse le monde arabe : le Barhein (9,8 millions d’euros de livraisons d’armes françaises en 2010), l’Egypte ( presque 40 millions d’euros), la Tunisie (1 million d’euros, et près de 55 millions d’euros d’autorisations d’exportation de matériel de guerre au régime sur 2009-2010), la Libye (35 millions d’euros de commandes et près de 90 millions d’euros de livraisons)… Le ministère des Affaires étrangères assure que Paris « a été très réactif » en interrompant tout de suite toutes les livraisons d’armes dans les pays concernés.

Mais « ce n’est qu’à la fin de l’année 2012 que nous saurons avec exactitude si des armes françaises ont été livrées en 2011 à la Tunisie, la Libye et à Bahreïn », observe Zobel Behalal du CCFD-Terre Solidaire. »
source :  http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20111027.OBS3334/vente-d-armes-comment-la-france-fait-du-commerce.html

Question : POURQUOI, ne sommes nous pas en train de faire tomber ce système ? Pourquoi cette psedo révolution ne prend pas l’ ampleur qu’elle devrait prendre ?

Hier, la police D’Etat italienne a publié un communiqué annonçant un coup de filet au sein de la « cellule italienne d’Anonymous » par le  Centro nazionale anticrimine informatico della polizia postale (Cnaipic) . 32 perquisitions ont été menés en Italie et dans le canton italophone suisse du Tessin menant à l’arrestation de 15 personnes dont 3 hackers. Il y aurait parmi eux 5 mineurs dont un de 15 ans qui menait les « tests de pénétration » pour s’assurer que les actions étaient réalisables. Les individus arrêtés sont accusés d’avoir pénétré frauduleusement dans des systèmes de traitement automatisé des données ainsi que d’avoir mené des attaques DDOS. La police italienne les accuse en l’occurrence d’avoir mené une attaque DDOS contre le site de l’Agcom, l’autorité italienne de régulation des communications ainsi que d’avoir accédé sans autorisation à sa base de données.

Anonymous a réagi à cette série de raids menées par la police italienne. Les anons italiens appellent à la solidarité face à cette vague d’arrestation (le communiqué original en anglais est accessible ici):

A L’ATTENTION DES CITOYENS DU MONDE,

Il y a quelques heures,  la police postale italienne a annoncé qu’elle a procédé à l’arrestation de plusieurs Anonymous italiens suite à des dépôts de plainte. Les médias ont répandu la nouvelle comme quoi le réseau italien d’Anonymous avait été entièrement démantelé et que le leader avait été arrêté.

Anonymous dément les propos des médias, rappelant que c’est impossible: Anonymous n’a pas été démantelé. Anonymous n’a ni leader ni structure. Tous les membres d’Anonymous opèrent au même niveau. Les individus arrêtés ne sont pas de « dangereux pirates informatiques » contrairement à ce que disent les médias. Ils ont été arrêtés alors qu’ils protestaient pacifiquement pour défendre leurs droits et les votres. Notre contestation sera plus forte que jamais.

Les Anonymous italiens ne sont pas tombés à cause d’une lâche tentative visant à les démanteler et déclarent que les actions de la police ne seront pas sans conséquence. Nous sommes là pour montrer qu’Anonymous est présent et continue à se battre. comme ce fut le cas par le passé et comme ça toujours le cas à l’avenir, pour défendre un internet libre. Les anons d’Italie appellent tous les citoyens d’internet et les anons du monde entier: nous avons besoin de vous !

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous n’oublions pas

Nous ne pardonnons pas

Redoutez-nous.

J’ai entretenu par mail une correspondance avec Justine Sharrock, un journaliste de la New America Media. La NAM est une institution basée à San Francisco qui rassemble 2000 organisations ethniques et qui est connue notamment pour ses programmes destinés aux jeunes journalistes.

Justine Sharrock a publié l’article From WikiLeaks to SB 1070—The Rise of the New Global Hacktivists sur le site de la NAM le 28 juin. L’article a été repris par des journaux locaux comme le hartford guardian dans le Connecticut.

logo new america media

La correspondance a été fructueuse, le journaliste a bien retenu ce que j’ai essayé de lui expliquer à travers les mails échangés. Anonymous n’est pas un groupe de criminels mais une bannière qui rassemble des gens qui utilisent les nouvelles technologies pour donner une ampleur inégalée aux moyens traditionnels de contestation. Après tout, une attaque DDOS organisée par des centaines ou des milliers d’Anon n’est qu’un simple sit-in virtuel:

Motives Remain Misunderstood

Though the hacktivists are no longer underestimated, they’re still misunderstood. They are often depicted as a nefarious cabal of criminal masterminds, but in reality they are young political activists who have found a way to use their tech skills to make a serious impact on a global scale. In the process, they have taken traditional protest methods, such as civil disobedience, shock tactics and mass coordinated action, to a new levels of effectiveness.

“You’re a poor guy behind your computer with other people you don’t even know, and all together, we can fucking DDoS [distributed denial-of-service attack] any organization,” explains “hayop,” an Anonymous member who runs Operation Leakspin, a project aimed at raising awareness of potentially important and previously overlooked WikiLeaks cables. “NATO considers us a ‘global threat’ and the biggest cyber-attack danger after Iran. No one can stop a DDoS attack, even the CIA.”

Hayop adds, “You feel very powerful when you’re asking yourself, ‘Which bastard am I gonna fuck up? Monsanto? Bayer? or Tepco?’”

Le journaliste était très intéressé par les attaques DDOS et m’a interrogé sur ce que quelqu’un qui participait à une attaque DDOS pouvait ressentir. Je lui ai dit de se mettre dans la tête de quelqu’un qui faisait une attaque DDOS mais il a pris les phrases hors contextes. De toute façon, comme tous ses confrères, forcément, il recherchait aussi le sensationnel.

Autre point essentiel sur lequel Justine Sharrock a insisté, Anonymous est sans hiérarchie et les effectifs se renouvellent en fonction des opérations:

Leaderless Revolution

Anonymous members joke that journalists’ first misguided question is usually: “Take me to your leader.” But there is no official hierarchy, though some members are obviously more active and influential than others.

“It’s a concept that anyone can use to organize an operation,” emailed hayop, whose operations have included cyberattacks on chemical companies and the Algerian government. “However, there is one common goal: protect freedom, human rights and privacy.”

The leaderless resistance model makes it more difficult to disband the organization through individual arrests. “Anonymous is like an hydra. When you cut off one head, ten ones grow instead. No one can stop Anonymous,” hayop says.

“You cannot arrest an idea, neither a movement,” tweeted Anonymous on Saturday.

Members—mostly young males in their teens to their 30s—are estimated to number in the low hundreds at slow times to thousands during peak activity. “There is a very big turnover,” hayop says. “People join for one cause and they leave after.”

New members are constantly being recruited. The Operation New Blood project encourages anyone “from computer users who are constantly searching for the ‘any key’, to users who build and design supercomputers (ie Watson)” to join. They posted a downloadable DIY kit including step-by-step tutorials and a “Handbook for Bloggers and Cyber-Dissidents.”

On ne peut qu’espérer que cet article touche pas mal de monde et arrive à convaincre les gens qu’Anonymous est du côté de la justice et qu’il ne représente pas une menace.

operation algeria

Les anonymous ont effectivement envoyé un mail au journal el watan que nous jugeons digne de confiance et que nous saluons pour son engagement en faveur de la démocratie et de l’Etat de droit.

Elwatan.com a publié la lettre des anonymous dans un article « Les Anonymous promettent de s’attaquer au gouvernement algérien« . L’information a aussi été relayée par europe1.fr. On remercie Europe1 qui nous fait des compliments:

« Nous sommons le gouvernement algérien de cesser tout acte de répression », exhorte Anonymous. Le groupe, visiblement bien informé, pointe notamment « l’infiltration de policiers casseurs dans les cortèges (…) indigne d’un Etat de droit ». Cela « ne masquera pas la vérité crue sur les pratiques ignobles à laquelle s’adonne ce régime », préviennent les hackers.

Nous avons simplement consulté la presse algérienne sur le web, notamment el Watan et le quotidien d’Oran. Nous avions été très touchés par les déclarations du président du RCD, Saïd Sadi, à el Watan:

«On a souvent entendu parler de la manipulation des émeutes. Les réseaux dormants du DRS et certaines officines ont été restructurés. On leur a délivré des cartes numérisées avec photo barrées de deux traits rouge et vert et portant la mention demandant aux autorités civiles et militaires de faciliter la tâche aux porteurs de cette carte. Nous avons des informations précises confirmant cela», affirme-t-il. Pour le leader du RCD, ce sont ces réseaux de casseurs qui ont infiltré les manifestants lors des dernières émeutes. Poursuivant, Saïd Sadi analyse ce qui se passe en Tunisie, tout en faisant le lien avec l’Algérie. «Le régime policier tunisien a réussi une vraie avancée économique et lorsque la situation économique du pays se porte bien, les couches moyennes s’élargissent et les revendications politiques suivent. En Algérie ce n’est pas le cas. Les couches moyennes se rétrécissent», souligne-t-il. Mais le premier responsable du RCD se montre confiant. Selon lui, le changement aura bel et bien lieu en Algérie. «Il (le changement) sera plus troublant et je n’espère pas qu’il soit sanglant. Car il y a des incohérences du système totalitaire. Le fait de nier les raisons politiques d’une manifestation prouve que le pouvoir agit dans la précipitation et l’affolement», explique-t-il.

Nous, Anonymous, somment satisfaits du relais dans les médias de leur message d’avertissement au gouvernement algérien. Ce qui est arrivé à la Tunisie peut arriver à d’autres. Par le passé, nous avons prouvé que notre courroux pouvait être terrible et que nous ne faisions rien à la la légère.

NOUS SOMMES ANONYMES

NOUS SOMMES UNE ARMEE

NOUS N’OUBLIONS PAS

NOUS NE PARDONNONS PAS