Articles Tagués ‘piratage informatique’

Le site de l’agence d’intelligence stratégique, Stratfor a fait l’objet d’une cyber attaque des Anonymous ce samedi 24 décembre dans le cadre de l’opération #AntiSec, en plus du site de l’entreprise défacé, les hacktivistes Anonymous ont publié dans un Pastebin la liste « secrète » des clients privés de la firme Stratfor comme l’armée américaine, Bank of America, la police de New York ou encore Aljazeera English accompagné du message suivant « Serait-ce la “liste des clients privés” de Stratfor? Et quel genre d’infos pensez-vous que nous avons sur eux? (Could this be Stratfor’s « private client list »? And what kind of info do you think we have on them?) #Antisec #lulzxmas ».

Capture d'écran du site de Stanfor, prise le 25/12/2011 à 22h00 GMT

Capture d’écran du site de Stratfor, prise le 25/12/2011 à 22h00 GMT

Mirroir du site piraté est accessible ici.

Et ici pour consulter le pastebin publié par Anonymous.

Capture d'écran du site défacé

Capture d’écran du site défacé

Les hacktivistes anons ont publié sur le site de l’agence, une fois saisi, la video d’Anonymous lulzxmas, l’intégralité de « L’Insurrection qui vient  (The Coming Insurrection)» (un essai politique publié en 2007 et attribué à Julien Coupas dans l’affaire des sabotages SNCF en 2008) dans sa version anglaise,des extraits d’une correspondance mail du directeur de la technologie de Stratfor Franck Ginac, son numéro de carte de crédit et son numéro de téléphone.

Le patron de Stratfor, George Friedman, a rapidement réagi par l’envoi d’un email à ses clients dans lequel il précise que l’agence prenne très au sérieux « cet incident », que l’entreprise Stratfor donne beaucoup d’importance à ses relations avec ses clients, en particulier, la confidentialité de leurs données, Friedman a ajouté que l’agence collabore étroitement avec les forces de l’ordre dans leur enquête afin d’identifier les individus responsables.

Voila l’intégralité de l’email : (En anglais).

Joyeux Noël et bonne année.

W

Jake Davis, 18 ans, alias Topiary a été un anon très actif qui s’est toujours battu avec force pour défendre Anonymous et les libertés individuelles. Il s’est aussi occupé de la communication au sein de Lulzsec. Son action a toujours été guidée par ses valeurs et la lulz. Topiary a été particulièrement actif dans la promotion des opérations de Lulzsec et d’Anonymous, c’est pourquoi son arrestation ne laisse pas indifférent. Jake Davis est actuellement assigné à résidence chez sa mère et il est privé de tout moyen de communication électronique. Son inculpation pour actes de piratage informatique ne fait que s’ajouter aux persécutions contre Anonymous qui n’ont fait que s’intensifier ces temps-ci. Anonymous demande sa libération comme celle de tous les autres Anons emprisonnés. Un communiqué à la fois dithyrambique et parodique a été écrit en hommage à Topiary:

free topiary

le jeune homme en photo est Jake Davis, alias topiary

A mes chers lulz lizards,

Jake Davis est peut être le plus grand artiste digital de tous les temps. Un pourvoyeur de beaucoup de lulz,

Jake a écrit beaucoup de communiqués de presse pour Anonymous et Lulzsecurity. Il a prouvé sa valeur en faisant face à Shirley Phelps de l’Eglise baptiste de Westboro (NDLR: secte aux positions haineuses proche de l’extrême-droite], balayant son zèle religieux avec plus de 9000 pêchés. [Voir la vidéo ici]

Le voyage du bateau lulz sur les sept proxseas [NDLR: jeu de mot avec proxy ou serveur mandataire en français, qui est un serveur servant à faire suivre les requêtes informatiques entre un ordinateur client et un serveur], a démarré seulement grâce à l’aide de Jake et son talent d’animateur. En publiant sur PBS les détails de la vie de retraité de tupac et Biggie, Lulz Security a forcé l’admiration et l’amour de centaine de milliers de personnes [NDLR: lire l’article sur le piratage de la Public Broadcasting Corporation sur undernews.fr]

Jake Davis a retrouvé la trace de Rupert Murdoch, la véritable source du mauvais piratage [NDLR: scandale des écoutes de News of the World] et l’a étouffé. Le Sun s’est injecté lui même une dose héroïque de palladium, et le corps du Mogul des médias ne s’est pas encore rétabli.

Rupert Murdoch dead

Le 19 juillet, un article annonçant la découverte du corps du "mogul des médias" Rupert Murdoch était publié sur le Sun, qui pourrait être concerné par les pratiques des écoutes illégales. Le défaçage a été mené conjointement par Lulzsec et Anonymous

Il y avait un but et un message très importants derrière ces actes de cyber-vandalisme humoristiques. Jake a apporté la Lulz aux opprimés. Il a parlé d’une voix qui résonnait partout et a atteint chacun de nous personnellement. Nous sommes malades de cette ploutocratie pervertie qui nous contrôle à travers notre gouvernement, nos médias d’information et notre internet. Des lointaines et isolées îles Shetland, la voie de Jake a touché des millions de personnes. Peut être que le succès de son message est à rechercher dans sa simplicité, « ensemble, uni, nous pouvons piétiner tous nos oppresseurs et s’attribuer nous même le pouvoir et la liberté qui nous reviennent de droit« .

Jake Davis aura peut être une peine de prison à purger, mais il en a publiquement parlé dans les termes les plus nobles. Une peine de prison, pour lui, n’est en aucun cas un échec.

C’est un triomphe.

 » Sous un gouvernement qui emprisonne injustement, la place de l’homme juste est aussi en prison ». Henry David Thoreau

« Vous n’avez pas échoué. Vous n’avez pas impressionné. Vous pouvez obtenir ce que vous voulez et vous le valez, croyez en vous. » Jake Davis

Hier, la police D’Etat italienne a publié un communiqué annonçant un coup de filet au sein de la « cellule italienne d’Anonymous » par le  Centro nazionale anticrimine informatico della polizia postale (Cnaipic) . 32 perquisitions ont été menés en Italie et dans le canton italophone suisse du Tessin menant à l’arrestation de 15 personnes dont 3 hackers. Il y aurait parmi eux 5 mineurs dont un de 15 ans qui menait les « tests de pénétration » pour s’assurer que les actions étaient réalisables. Les individus arrêtés sont accusés d’avoir pénétré frauduleusement dans des systèmes de traitement automatisé des données ainsi que d’avoir mené des attaques DDOS. La police italienne les accuse en l’occurrence d’avoir mené une attaque DDOS contre le site de l’Agcom, l’autorité italienne de régulation des communications ainsi que d’avoir accédé sans autorisation à sa base de données.

Anonymous a réagi à cette série de raids menées par la police italienne. Les anons italiens appellent à la solidarité face à cette vague d’arrestation (le communiqué original en anglais est accessible ici):

A L’ATTENTION DES CITOYENS DU MONDE,

Il y a quelques heures,  la police postale italienne a annoncé qu’elle a procédé à l’arrestation de plusieurs Anonymous italiens suite à des dépôts de plainte. Les médias ont répandu la nouvelle comme quoi le réseau italien d’Anonymous avait été entièrement démantelé et que le leader avait été arrêté.

Anonymous dément les propos des médias, rappelant que c’est impossible: Anonymous n’a pas été démantelé. Anonymous n’a ni leader ni structure. Tous les membres d’Anonymous opèrent au même niveau. Les individus arrêtés ne sont pas de « dangereux pirates informatiques » contrairement à ce que disent les médias. Ils ont été arrêtés alors qu’ils protestaient pacifiquement pour défendre leurs droits et les votres. Notre contestation sera plus forte que jamais.

Les Anonymous italiens ne sont pas tombés à cause d’une lâche tentative visant à les démanteler et déclarent que les actions de la police ne seront pas sans conséquence. Nous sommes là pour montrer qu’Anonymous est présent et continue à se battre. comme ce fut le cas par le passé et comme ça toujours le cas à l’avenir, pour défendre un internet libre. Les anons d’Italie appellent tous les citoyens d’internet et les anons du monde entier: nous avons besoin de vous !

Nous sommes Anonymous

Nous sommes légion

Nous n’oublions pas

Nous ne pardonnons pas

Redoutez-nous.

La police espagnole a annoncé  ce vendredi 10 juin l’arrestation de trois « Hacktivists » liés à l’organisation internationale « Anonymous », ces trois personnes sont accusés d’être derrières les récentes attaques contre des sites internet officiels, et présenté comme « les responsables !!!!! »  des Anonymous en Espagne.

Le communiqué de la police a déclaré avoir retrouvé un serveur informatique dans le domicile d’un de ces Anons qui sont originaires de Barcelone (nord-est), Valence (est) et Almeria (sud de l’Espagne), le communiqué a ajouté qu’à partir de ce serveur plusieurs attaques « de piratage informatique selon la déclaration de la police » ont été menées contre les sites des gouvernements d’Egypte, d’Algérie, de Libye, d’Iran, du Chili, de Colombie, de Nouvelle-Zélande, les sites des banques espagnoles BBVA et Bankia, le groupe d’électricité italien Enel et les récentes attaques contre les sites web de la police régionale de Catalogne, de la Commission électorale espagnole ou encore du syndicat UGT « ces sites ont subi des cyber manifestations par DDoS (deni de service) et non pas du piratage informatique ».

Le piratage en soi est défini par la loi comme « un accès non autorisé à un ordinateur ou un réseau », alors qu’on parle d’une action DDoS simplement lorsqu’il s’agit de milliers de personnes procédant simultanément à des connections légitimes sur un serveur web accessible au public, en utilisant en même temps la bande passante ou le processeur dudit serveur au maximum de sa capacité, ce qui provoque un énorme ʺembouteillageʺ, Anonymous utilise cette nouvelle façon d’exprimer la protestation populaire, comme c’est le cas avec les formes traditionnelles de protestation pacifique (manifestations, sit-in, blocage de carrefour ou piquets de grève), les Anonymous bloquent l’accès aux infrastructures de ses opposants pour faire passer son message.

La police a estimé que le serveur était utilisé pour lancer des attaques contre la boutique en ligne de Sony Playstation, « les Anonymous ont déclaré qu’ils n’étaient pas derrière l’attaque contre Sony Playstation Network, vous pouvez consulter l’article ici ».